Le projet a pris vie. Après un lancement officiel lors du salon Equip Auto en octobre 2017 et seulement quelques semaines d’existence, Amerigo a gagné en intérêt puisque déjà 12 distributeurs présents sur 9 marchés (répartis sur 4 continents) viennent de signer une lettre d’intention dans le but d’intégrer cette nouvelle société de services et de référencement dédiée aux marchés émergents. Projet international initié par Automotor France dont le principe est de proposer aux distributeurs d’entrer au capital. Cette première étape précède ainsi la seconde qui est la création d’Amerigo prévue pour le 2e semestre 2018.

« Nous allons bien entendu consacrer le 1er trimestre 2018 à poursuivre la présentation du projet à nos distributeurs partout dans le monde. Sans oublier l’autre partie prenante indispensable à la réussite du projet : les fournisseurs », souligne Olivier Van Ruymbeke, président d’Automotor France.

Outre le nombre de participants, c’est leur diversité qui conforte la pertinence du projet Amerigo selon le dirigeant. Les territoires historiquement couverts comme l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, la Turquie ou encore la Syrie se sont montrés enthousiastes à l’idée d’intégrer la société mais cette dernière « a également été adoubée sur d’autres continents, précisément en Russie, en Amérique Latine et en Chine », précise-t-il.

Pour rappel, Amerigo fonctionnera en réseau pour lequel une base de données pièces adaptée aux parcs des pays émergents sera disponible en 25 langues. Elle regroupera également des informations pour l’entretien, des stratégies de référencement (deux équipementiers par ligne de produits) et mettra à disposition des futurs actionnaires les marques AF (pièces et freinage) et Lautrette (filtration).

« C’est une formidable opportunité commerciale et logistique pour les équipementiers qui nous rejoindront. Nos premiers échanges avec eux ont été particulièrement constructifs, et nous sommes confiants dans les discussions qui seront menées dans les prochains mois », conclut Yves Maillière, directeur chez Automotor France.