C’est fait ! Opel a (enfin) rejoint le groupe PSA. Le constructeur automobile français vient d’annoncer, mardi premier août 2017, la finalisation du rachat des filiales Opel et Vauxhall de General Motors, dont le projet avait été signé le 6 mars dernier. Avec ses nouvelles marques alliées, voilà que PSA, maison mère de Peugeot, Citroën et DS, se hisse au second rang des acteurs européens du secteur avec une part de marché grimpant à 17 % au premier semestre 2017, derrière le groupe Volkswagen.

L'opération financière, annoncée à 1,3 milliard d’euros, relève d’un commun accord avec GM pour acquérir sa filiale européenne déficitaire, Vauxhall, qui développe les modèles Opel au Royaume-Uni. Cette dernière aurait perdu 15 milliards de dollars (12,5 milliards d’euros) depuis 16 ans avec encore 257 millions sur la seule année 2016.

« Opel et Vauxhall sont engagés dès aujourd’hui dans la construction d’un plan stratégique avec le soutien de PSA, dont l’objectif est de rétablir les fondamentaux économiques. Les équipes d’Opel et Vauxhall présenteront ce plan dans 100 jours et en assureront la mise en œuvre qui bénéficiera par ailleurs des synergies générées par le nouvel ensemble, estimée à terme à près de 1,7 milliards d’euro par an », souligne le groupe.

L'objectif est de générer un "free cash flow" opérationnel positif en 2020 ainsi qu'une marge opérationnelle de 2 % en 2020 et 6 % en 2026 selon PSA.

Parallèlement à cette opération, le rachat des opérations européennes de GM Financial est en cours de validation, soumis à l’autorité de différentes instances réglementaires. Le résultat sera connu au second semestre 2017. Le groupe PSA les reprendra ainsi, conjointement avec la banque française BNP Paribas, pour 900 millions d’euros.

« Nous engageons aujourd’hui avec Opel et Vauxhall une nouvelle phase du développement du groupe PSA. Ce projet est devenu une réalité en quelques mois seulement et nous saurons saisir l’opportunité de nous renforcer mutuellement et de conquérir de nouveaux clients grâce à la mise en œuvre du plan de performance qu’Opel et Vauxhall mettront en œuvre », déclare Carlos Tavares, président du directoire de groupe PSA.

Changements dans l'équipe de direction

Cette finalisation marque donc une étape majeure dans le développement de PSA. C’est également l’occasion de faire des changements importants dans l’organigramme. " J'ai le plaisir de vous annoncer que quatre nouveaux membres vont intégrer mon équipe de direction ", déclare le PDG d'Opel, M. Lohscheller :

  • Christian Müller, actuellement directeur Global Propulsion Systems, succède à William F. Bertagni en tant que directeur de l'ingénierie. Il sera chargé d'intégrer l'ingénierie et la chaîne de traction en un seul département.
  • Remi Girardon, actuellement directeur de la stratégie industrielle du groupe PSA, succède à Philipp R. Kienle en tant que directeur industriel.
  • Philippe de Rovira, actuellement directeur du contrôle de gestion du groupe PSA, devient le nouveau directeur financier, et succède à Michael Lohscheller.
  • Michelle Wen rejoindra l’équipe de direction d’Opel le 1er septembre 2017 et remplacera Katherine Worthen, qui est actuellement directrice des achats et de la Supply Chain.