Bonne nouvelle pour les salariés PSA. Les directions des sites de Sochaux et Mulhouse ont annoncé ce 10 octobre 2017, à l’occasion d’un Comité d’Etablissement sur chacun des sites, l’attribution de nouveaux véhicules à l’horizon 2020/2021.

« Les modèles et leurs détails ne seront révélés qu'ultérieurement pour des raisons stratégiques », indique PSA.  Une discrétion que l’on retrouve du côté des syndicats.


Sans attendre, les deux sites sont engagés dans un projet de modernisation baptisés " Mulhouse 2020 " et " Sochaux 2022 ". A Sochaux des travaux pour construire un bâtiment pour la future ligne d’emboutissage vont être lancés.

Les usines les plus performantes d'Europe


L’objectif du groupe est de classer ces deux sites parmi les centres de production les plus performants d’Europe.

Distants de moins de 70 kilomètres, les pôles de Mulhouse et Sochaux produiront demain l’ensemble de leurs véhicules sur la plateforme EMP2. Ils bénéficieront d’un niveau d’activité soutenu grâce à l’attribution pour chacun d’eux de véhicules à forte diffusion et complémentaires de ceux produits actuellement.

De ce fait, ils utiliseront pleinement leur capacité de production. La proximité des deux sites et ces affectations favoriseront les économies d’échelle grâce au partage de la production de sous-ensembles et d’un même bassin de fournisseurs.

Des sites historiques


Construite à la fin des années 1920, l’usine de Sochaux, qui employait fin mai environ 8.800 salariés permanents et 1.600 intérimaires, produit la berline Peugeot 308, le SUV 3008 et la berline de luxe DS5.

De ses lignes sortent également depuis peu l'Opel Grandland X, aux termes d'un accord qui précédait le rachat par PSA de la marque allemande à General Motors.

L'usine de Mulhouse, de son côté, entrée en fonctionnement au début des années 1960, fabrique actuellement les Peugeot 2008, Citroën C4 et DS4, ainsi que le tout nouveau SUV DS7 Crossback. L'usine emploie 6.000 salariés permanents et un millier d'intérimaires.