PSA pourrait se défaire prochainement des 25% qui lui restent au capital du transporteur Gefco, son ex-filiale détenue à 75% par les chemins de fer russes.

Le quotidien Les Echos a affirmé sur son site internet que PSA avait "mis en vente" sa participation.

Le constructeur français a déclaré "constater que la performance opérationnelle de Gefco et la diversification de son portefeuille client ne rendent plus nécessaire sa présence au capital", mais assure qu'"aucune opération n'est identifiée à ce stade".

Gefco est une ancienne filiale du groupe automobile, qui en a cédé 75% aux chemins de fer russes (RZD) fin 2012 pour 800 millions d'euros.

Gefco compte 13.000 employés dans le monde et a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 4,2 milliards d'euros.