Jadis une telle alliance aurait été considérée comme un pacte d’un constructeur avec le diable. Les choses ont bien changées. En effet, le groupe PSA et Aramisauto, leader de la vente en ligne de véhicules d'occasion (VO), sont entrés en négociations exclusives en vue de conclure une alliance capitalistique et stratégique pour accélérer le développement des ventes en ligne de véhicules d'occasion et de services associés.

PSA veut devenir un acteur mondial du marché multimarque VO


« Dans le cadre de son plan stratégique Push to Pass, le Groupe PSA a pour objectif de devenir un acteur mondial du marché multimarques VO, rappelle PSA dans un communiqué. Aramisauto qui est un acteur digital, multimarques, proposant des VO aux particuliers sur Internet, lui apparaît comme un partenaire logique.


« Cette alliance permettra à PSA de rentrer sur le marché de la vente en ligne de véhicules d'occasion aux côtés d'un leader et également de proposer aux clients d'Aramisauto ses offres de financement, d'assurance, de garantie et d'entretien des VO », précise le constructeur dans un communiqué.

Aramis conservera son autonomie


Cette alliance, dans laquelle Aramisauto conservera toute son autonomie, lui permettra d'accélérer sa croissance et de se développer à l'international avec l'objectif de doubler son chiffre d'affaires en moins de 5 ans, notamment en étendant, dans les 3 prochaines années, ses offres à plusieurs marchés européens. De plus, les synergies identifiées notamment sur les achats de VO, permettront d'optimiser sa rentabilité.

Fondée en 2001 et pionnière de la vente automobile en ligne, Aramisauto s'était d'abord distingué comme mandataire. Il était alors montré du doigt par nombre de concessionnaires, notamment Peugeot. 

Aramis dispose d'une usine de reconditionnement de VO


Aujourd'hui, l'entreprise se présente comme la première plate-forme à avoir proposé à ses clients des VO reconditionnés dans une usine dédiée, la garantie " Satisfait ou 100% Remboursé ", et tout récemment la livraison et la reprise à domicile via une application.

Son site compte plus d'un million de visiteurs uniques par mois et devrait atteindre 32 000 ventes fin 2016 pour un CA de 360M€.
Ce projet souligne l'opportunité que représente le marché des véhicules d'occasion, en pleine évolution.

Une plateforme pour vendre et acheter du VO en ligne


Selon PSA, ce marché est maintenant mûr pour être profondément digitalisé et transformé. L'alliance entre Aramisauto et le Groupe PSA s'inscrira pleinement dans cette dynamique et vise à révolutionner l'expérience client en créant la plateforme leader pour acheter et vendre sa voiture d'occasion, grâce au modèle unique d'Aramisauto qui intègre toute la chaine de valeur, en maitrisant la qualité des véhicules et le parcours du consommateur.

La concrétisation de ce projet d'alliance interviendra après obtention de l'avis des instances représentatives du personnel, et demeure soumise à l'obtention de l'autorisation des autorités de la concurrence.

"Devenir la solution préférée des consommateurs"


A l'occasion de cette annonce, Marc Lechantre, directeur de la Business Unit Véhicules d'occasion du Groupe PSA, déclare : " Cette alliance entre deux leaders Européens sur leurs marchés respectifs, ouvrira aux deux partenaires un fort potentiel de croissance sur un marché de l'occasion qui représente le double du marché du neuf et sur lequel le Groupe PSA est peu présent aujourd'hui"


Pour Nicolas Chartier, cofondateur d'Aramisauto : " Cette alliance avec le Groupe PSA sera pour nous un accélérateur de compétitivité et de croissance", Guillaume Paoli, cofondateur d'Aramisauto ajoute : "Notre ambition est de devenir la solution préférée des consommateurs pour acheter ou vendre une voiture d'occasion en Europe."