Le montage a déjà servi une première fois entre PSA et Santander. Il est aujourd'hui réutilisé par le constructeur pour acquérir les activités financières d'Opel / Vauxhall. Une co-entreprise entre le constructeur et BNP Paribas Personal Finance vient d'être créée afin de racheter les sociétés captives d'Opel et Vauxhall.

Les structures vont financer à parts égales le rachat du capital de la filiale de financement d'Opel qui s'élève à 900 millions d'euros. En Europe, GM Financial propose du financement automobile sur le lieu de vente auprès de 1 800 concessionnaires dans 11 pays pour un encours global de 9,6 milliards d'euros (dont 5,8 milliards sont financés par dépôts ou titrisations).

Nouveau partenaire en BNP Paribas

Cette annonce a précédé, de quelques minutes, l'annonce officielle du rachat d'Opel par PSA, ce 4 mars 2017. La vente par General Motors de ses activités industrielles et commerciales en Europe laisse sa filiale de financement européenne sans objet. Aucun intérêt en effet de conserver une activité de financement des réseaux et des clients sans réseau. Or impossible pour Banque PSA de racheter seul les activités de GM Financial. La captive du constructeur est déjà la résultante d'une association avec la banque espagnole Santander.
Mais ce n'est pas ce premier partenaire qui a été choisi, volontairement ou non, mais bien BNP Paribas Personal Finance. L'opération, approuvée par les conseils d'administration des deux groupes, devrait aboutir à la fin de cette année. Présente partout en Europe, la banque n'a jamais caché son intérêt pour l'automobile et sa volonté d'y croître. BNP a notamment développé 7 partenariats avec 6 constructeurs. La société de financement est notamment déjà partenaire de PSA en Turquie.

En France, les activités de GM Financial ont représenté une production financière de 173,7 millions d'euros (en hausse de 30 %) et 13 110 dossiers de financements de véhicules neufs et d'occasion (par le biais du crédit classique, de la LOA ou de la LLD). BNP Paribas Personal Finance, présente sur le lieu de vente, sous la marque Cetelem , annonce une production de 1,738 milliard d'euro  (+18 %) et un nombre de dossiers qui s'élève à 109 983 unités. La société de financement est également la captive en marque blanche des réseaux Volvo, Honda et Suzuki.

En juillet 2014, PSA s'était adossé à Santander afin d'améliorer ses possibilités et ses coûts de refinancement et, ainsi, de s'échapper de la garantie de l'Etat mise en place au plus fort de la crise, en 2012. Cette association a abouti à la création de 10 sociétés communes (France, Grande-Bretagne, Espagne, Suisse, Italie, Pays-Bas, Belgique, Allemagne, Autriche, Pologne et d'un partenariat commercial au Portugal.