PSA remet le véhicule électrique sur le devant de la scène. La société conjointe qu'il a monté avec Dongfeng, DPCA, a présenté son plan stratégique à moyen terme " 5A+. Dans ce cadre, Carlos Tavares, patron de PSA, et Zhu Yanfeng, patron de Dongfeng, ont signé un accord pour la conception d'une version électrique de la plateforme CMP " Common Modular Plateform ".

Des véhicules électriques sur les segments B et C


Cette future plateforme électrique " e-CMP " qui s'appuie sur l'architecture CMP développée depuis 2015, permettra de proposer, dès 2019, une offre mondiale de véhicules 100% électriques des segments B et C pour les marques Peugeot, Citroën, DS et Dongfeng, « avec des prestations au meilleur niveau », précise un communiqué.

" La future plateforme électrique e-CMP constitue une étape clé de notre partenariat avec Dongfeng. Elle nous permettra d'accélérer le développement mondial de nos deux groupes tout en contribuant à l'atteinte de l'objectif CO2 exigeant fixé pour 2020 ", a déclaré Carlos Tavares.


Le nouveau plan stratégique moyen terme " 5A+ " ambitionne de faire de DPCA " Une entreprise automobile efficiente, capable de proposer des solutions complètes de mobilité pour ses clients".

Remarquons que les autorités chinoises exigent des constructeurs étrangers qui veulent produire et vendren en Chine, qu'ils investissent dans la fabricatoin de véhicules électriques dans le pays. C'est ainsi que Renault, va de son côté, lancer une nouvelle génération de Fuence ZE, notamment destiné à une marque de Dongfeng (dont, comme PSA, il est partenaire dans une société commune spécifique).

Davantage de synergies entre PSa et Dongfeng


Les deux groupes ont également signé un accord cadre dans le domaine des ressources humaines, pour accroître les synergies sur le développement à l'international des talents.

Cette coopération se concrétisera par des échanges de talents dans les domaines de la R&D, du marketing, de l’industrie, des finances et ressources humaines.