En Chine, comme en Europe, la distribution des pièces de rechange devient stratégique pour un constructeur automobile. C’est dans ce contexte que PSA a acquis une part majoritaire dans le capital de Jian Xin, distributeur chinois de pièces de rechange automobiles.

Cette acquisition lui permettra d’accélérer le déploiement de son offre en après-vente en Chine en prenant rapidement position sur ce marché qui compte 130 millions de véhicules.

Jian Xin, créée il y plus de 20 ans, est aujourd’hui leader de son secteur dans la région de Shanghai avec plus de 5 millions de pièces vendues par an provenant des plus grandes marques d’équipementiers.

Cette prise de contrôle permet à PSA de prendre position sur le marché de la distribution indépendante des pièces (IAM, Independant Aftermarket) en Chine. Le groupe accède ainsi à un système de distribution logistique compétitif et efficient, offrant des délais et fréquences de livraison aux meilleurs standards du marché.

Déployer Eurorepar en Chine


Le groupe cherche à accélérer la croissance des ventes de ses pièces multimarques, dont celles de la nouvelle gamme Eurorepar, développée spécifiquement pour le marché chinois.
Cette acquisition va également faciliter le déploiement du réseau de garages multimarques Euro Repar Car Service. La clientèle de Jian Xin est en effet largement constituée de réparateurs indépendants susceptibles de rejoindre le réseau.

Une convention de recrutement à Shanghai en octobre, en présence de Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket, avait déjà permis d’enregistrer plus de 23 adhésions au réseau.

" Notre stratégie aftermarket multimarque, pilier du plan stratégique Push to Pass, vise à répondre aux besoins de tous les clients après-vente dans le monde, quels que soient leur pouvoir d’achat, la marque et l’âge de leur véhicule, a expliqué Christophe Musy.
La Chine sera prochainement le premier marché aftermarket du monde. Nous y avons des ambitions très élevées ; c’est pourquoi nous y prenons d’ores et déjà des positions fortes ".