PSA, pourtant en manque d'argent, s'apprête à reprendre les parts de Fiat dans Sevelnord.PSA anticipe le départ de Fiat de Sevelnord et envisage de reprendre ses parts dans la coentreprise. Ce sujet figure à l'ordre du jour d'un comité d'entreprise du site convoqué à Hordain (Nord) le 11 juillet.
 

Le comité d'entreprise sera informé et consulté sur « le projet de sortie du capital de Sevelnord de Fiat Auto et de rachat des actions par Automobiles Peugeot et Automobiles Citroën".
 

Une rupture anticipée du partenariat avec Fiat dès 2014 avait été évoquée ces dernières semaines. Le partenariat avec General Motors et les événements autour de la crise ont certainement précipité les choses.
 

Le groupe s'oriente vers « un ou des accords avec d'autres constructeurs pour acheter des lots de véhicules » et devenir ainsi « un prestataire de services ». Le nom de Toyota est régulièrement évoqué mais aucune confirmation officielle n’a été faite.
 

Aujourd'hui, les véhicules Fiat représentent 20% de la production du site. Quelles seront les conséquences sur le personnel. Environ 500 personnes pourraient être concernées.
 
Le site emploie 2.800 salariés et fabrique les monospaces Peugeot 807, Citroën C8, ainsi que les véhicules utilitaires Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Fiat Scudo.