Avec l’ouverture le 23 janvier d’un dixième site à Rennes la Janais, PSA Retail poursuit le déploiement de son dispositif de plaques de pièces de rechange en France et en Europe, conformément à la feuille de route dévoilée en juin 2016. Les plateformes de Normandie (en septembre) et d’Alsace (en octobre) viendront parachever le développement de la filiale de distribution dans l’Hexagone, tandis que sept autres ouvertures sont attendues en Espagne, en Italie, en Allemagne dans les prochains mois.

« Nous avançons sur un rythme de 2 à 4 ouvertures par mois depuis janvier 2017 en Europe », informe Jean-Baptiste Choupot, directeur de PSA Retail.
Au total, la business unit de distribution disposera de 35 plaques multimarques implantées dans neuf pays*, dont 12 en France, sur les 140 que le groupe français entend déployer sur le Vieux Continent.

Hausse de 10 % des ventes aux MRA


En 2016, PSA Retail a vendu pour 1,2 milliard d’euros de pièces de rechange en Europe. A horizon 2020, la filiale vise un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros, soit une part de 35 % du business pièces global du groupe PSA. Grâce à une offre élargie, composée des pièces d’origine, d’équipementiers (Bosch et Valeo pour l’instant) et de la gamme Eurorepar, les plateformes entendent séduire les réparateurs indépendants, qui représentent actuellement en moyenne 20 % des ventes réalisées par les plaques de PSA Retail en France.

Sur le premier trimestre 2017, la filiale revendique une progression de 10 % de ses ventes aux MRA par rapport à la même période de l’an passé.

Vendre 25 % de pièces multimarques en 2020



Si les pièces d’équipementiers (IAM) ne devraient peser que 2 % des opérations en 2017, PSA Retail envisage d’atteindre la barre des 10 % en 2019. En y ajoutant les pièces Europerar, les plaques devraient commercialiser 25 % de pièces multimarques à horizon 2020, contre 75 % pour les pièces d’origine.

« Nous souhaitons prendre position sur le marché de pièce IAM par le service et non par le prix. Nous devons être placés dans les prix du marché sur les gammes d’équipementiers », conclut Jean-Baptiste Choupot.

*France, Italie, Belgique, Suisse, Allemagne, Espagne, Portugal, Pays-Bas et Royaume-Uni