Après les incursions de Renault (Alaskan et Oroch) et Mercedes-Benz (Classe X), c’est au tour de PSA de fourbir ses armes pour prendre position sur un marché des pick-up florissants. A l’occasion de la Conférence Internationale sur l’Investissement « Tunisia 2020 », qui s’est tenue à Tunis, le groupe français a conclu un accord avec son partenaire tunisien Stafim, qui vise à assembler et commercialiser un pick-up de la marque Peugeot. Ce projet d’assemblage démarrera mi-2018, pour un volume annuel de 1 200 unités destinées à couvrir les besoins du marché tunisien.

« Cet accord s'inscrit dans le cadre de la core model strategy du plan de croissance organique rentable Push to Pass et matérialise l'ambition du groupe d'être présent dans le segment des Pick-up », commente PSA. Une présence qui devrait, toutefois, se cantonner dans un premier temps au marché tunisien.

« Partenaire historique du développement de la filière automobile en Tunisie avec ses trois marques Peugeot, Citroën et DS, le groupe PSA, avec ce projet, a bien l’intention de confirmer sa position de leader », entrevoit Jean-Christophe Quémard, directeur de la région Moyen-Orient et Afrique. Avec un volume d’achats annuel supérieur à 250 M€, PSA joue un rôle moteur dans le développement de l’industrie automobile en Tunisie.