Voulant boucler la vente partielle de Gefco d'ici le mois de juillet, selon le Financial Times Deutschland, PSA Peugeot Citroën a donc lancé la recherche d'un investisseur.

Les repreneurs qui seraient intéressés ont jusqu'à la fin mai pour se manifester. Dans ce but, PSA a mandaté les banques Crédit Suisse comme conseil à la fusion et Crédit Agricole comme conseil financier pour la vente.

Toujours selon le FTD, la SNCF serait peut-être intéressée pour revenir sur le transport des voitures en France. Par contre, la Deutsche Bahn a indiqué ne pas l'être. PSA n'a toujours pas décidé du niveau de participation qu'il conservera dans Gefco qu'il détient jusqu'ici à 100%.

Le transporteur réalise aujourd'hui 62% de son chiffre d'affaires avec sa maison mère. Il a été de 3,78 milliards en 2011 (+13%), progression deux fois plus rapide que celle du reste du groupe.

Avec 9 400 employés dont 4 500 en France, ses camions, wagons ou navires affrétés, Gefco transporte annuellement plus de 3 millions de voitures des usines aux points de vente en passant par le sparkings de stockage et les ateliers de post-production ou sont ajoutées les options des véhicules.

En février dernier, le constructeur avait annoncé vouloir obtenir près de 500 millions de cette cession.