En 2017, la LOA a représenté 74% des financements de voitures neuves en France. En 2019, les prévisions, relayées par la société Reezocar, estiment que 75 % des véhicules d’occasion seront financés en leasing. Une pénétration considérable alors même que la LOA reste encore confidentielle dans la vente de VO à ce jour.

« Certes, mais nous observons une appétence grandissante des clients en faveur de cette solution, constate Laurent Potel, co-fondateur de Reezocar. Tous les véhicules neufs qui ont été financés dans le cadre d’un contrat de LLD ou de LOA restent éligibles à la location avec option d’achat lorsqu’ils arrivent sur le marché de l’occasion car la chaîne de TVA est ininterrompue. Et cette offre de VO ne cesse de progresser ».

De fait, la société, qui se positionne un tiers de confiance entre vendeurs et acheteurs particuliers de véhicules d'occasion, vient de lancer sa nouvelle vitrine Internet afin de mettre en avant son offre de LOA.

En septembre 2017, la start-up a conclu partenariat avec Crédit Agricole Consumer Finance. Un rapprochement qui a abouti au lancement de deux offres de financement automobile : le crédit classique pour les ventes de particulier à particulier, via la marque Sofinco de CA Consumer Finance, et la location avec option d’achat (LOA) avec engagement de reprise sous la marque Viaxel. Les véhicules disponibles en LOA sur Reezocar proviennent de réseaux de distributeurs partenaires de la société. La société revendique près 2 000 annonces adossées à ce mode de financement.

« 2018 représente l’année de construction et de lancement de l’offre et je pense que tout le monde se positionnera sur la LOA VO en 2019. Aujourd’hui, cela reste marginal par rapport à notre volume de vente global mais à court ou moyen terme nous pouvons envisager atteindre l’équilibre entre la LOA et le crédit classique », annonce Laurent Potel.