La mobilité électrique selon Renault, c’est (vraiment) pour maintenant ! Après l’annonce concernant la création de sa filiale Renault Energy Services, le groupe vient de dévoiler un autre projet. Non seulement, le constructeur révèle avoir acquis une participation de 25 % dans Jedlix, une start-up spécialisée dans le smartcharging ou recharge intelligente, mais son investissement se concrétise immédiatement par le lancement d’une application mobile.

"Pionnier du véhicule électrique, Renault confirme son leadership en développant des partenariats innovants. Avec Jedlix, nous allons proposer de nouveaux services afin de rendre, la recharge, et donc l’usage du véhicule électrique, encore plus facile et abordable", souligne Gilles Normand, Directeur du Véhicule Electrique de Renault.

L'appli, génératrice d'économies

L’outil Z.E Smart Charge pourrait "faire gagner de l’argent aux utilisateurs" selon Renault. Le principe est simple : une fois téléchargée, l’application optimise la gestion de la recharge des véhicules électriques "pour profiter au maximum des énergies renouvelables et des tarifs les plus bas". Le propriétaire de VE, ou le locataire, doit indiquer le niveau de charge qu’il souhaite ainsi que l’horaire de démarrage de l’auto. Et c’est l’appli qui gère seule le reste de la charge en mode smartcharging.

L’utilisateur sera récompensé pour la flexibilité qu’il accorde à sa recharge par la réception d’offres promotionnelles pouvant couvrir le financement d’une recharge complète.
Mais les Français devront attendre un petit peu. Z.E Smart Charge sera testé dans un premier temps aux Pays-Bas, terre d’accueil de Jedlix, à partir du mois d’octobre 2017. Elle sera déployée ensuite en Europe en 2018.