Renault ne pouvait s'implanter industriellement en Chine sans y produire de véhicules électriques. On s'en doutait, c'est maintenant confirmé.

Le groupe français  va produire des dérivés de la berline Fluence ZE en Chine à partir de 2017 pour son partenaire industriel chinois Dongfeng.

Ce véhicule électrique sera commercialisé sous une marque locale de Dongfeng et destiné au marché chinois uniquement.

La production de ce VE s'intégrera  à l'implantation industrielle de la co-entreprise Dongfeng-Renault à Wuhan (centre de la Chine) en cours de finalisation. Dès 2016, elle produira des "crossovers" Renault.

L'essoufflement du marché chinois n'inquîète pas le PDG de Renault, Carlos Ghosn.

"Ce ralentissement chinois n'est absolument pas un sujet de préoccupation, au contraire, c'est un sujet d'optimisme puisqu'il y a plein d'opportunités pour Renault, même dans un marché qui croît moins que ce qu'on avait prévu", a-il expliqué.