Dans ses dernières statistiques, l'association Sécurité et réparation automobiles (SRA) note une nouvelle décélération de la flambée du prix des pièces.

Au troisième trimestre, le panier pièces a en effet progressé de « seulement » 2,2%. Il s'agit de la hausse trimestrielle la plus faible jamais enregistrée par SRA depuis début 2009.
Le coup de frein s'était déjà remarqué entre avril et juin, quand le prix des pièces de rechange de carrosserie avait augmenté de 2,9%, en hausse moins marquée qu'entre janvier et mars quand il avait flambé de 4% (relire nos articles ici et ici).
Rappelons ici qu'en 2011, le poste "pièces" a progressé de 4,3% et qu'en 2010, sa montée atteignait 3,7%.

Malgré cette croissance moins marquée, la facture de la réparation-collision continue de s'alourdir. La main d'oeuvre affiche en effet une augmentation tarifaire de 3,7% et le prix des ingrédients de peinture a quant à lui progressé de 4,5%, relève SRA.

Pour ce qui est de la répartition des coûts, pas de changement. Les pièces restent le poste de dépense le plus important (47,3% du coût total), suivies par la main d'oeuvre (42,4%) et par les ingrédients de peinture (10,3%).