Six mois après son lancement effectif, RoulenLoc a décidé de passer à la vitesse supérieure en nouant un partenariat avec Koolicar. objectif : permettre aux locataires de RoulenLoc de sous-louer leur véhicule en le positionnant sur la plateforme d'auto-partage et faire baisser leur mensualité.

« Dès la création de RoulenLoc, nous avions pour objectif de parvenir à proposer à nos clients une location la plus économique qui soit et qui peut désormais descendre jusqu'à 1 euro par mois », affirme Philippe Botton, le créateur de RoulenLoc entièrement digitalisée.

A la base, l'offre de RoulenLoc s'articule autour de deux propositions : une première sans engagement où le locataire choisit un véhicule et peut le rendre quand il le souhaite. Une seconde où cette fois, l'abonnement repose sur un engagement de 24 mois en location de longue durée. Une troisième possibilité vient donc d'être ajoutée : la start-up propose au client de faire installer un boîtier Koolicar (aux frais de Koolicar) sur le véhicule afin de le positionner dans la plateforme d'autopartage. Dès trois sous-locations de 250 km enregistrées dans le mois, le loyer tombe à 1 euro par mois. Si les bénéfices sont supérieurs au loyer, le surplus vient en déduction du prochain loyer.

Par ailleurs, le supplément de kilomètres enregistré dans le contrat de location ne vient pas impacter la fin de contrat ; Koolicar, au-travers de la sous-location vient épargner pour compenser la différence de valeur résiduelle.

Pour l'instant, RoulenLoc qui fait ses premiers pas dans le monde de la mobilité compte environ 200 clients. L'objectif est d'atteindre un volume de mises à la route de 600 véhicules en 2018 et 1 400 dès l'année suivante. Les 300 000 personnes adhérentes de Koolicar pourraient très vite être intéressées par l'offre.