Point d'effondrement, mais une baisse notable : le marché britannique du véhicule neuf vit un début d'année plutôt déprimé, selon les chiffres dévoilés par la société des constructeurs (SMMT) : 80 805 VP écoulés en février, -2,8%. La SMMT observe que ce sont les ventes aux entreprises qui ont le plus souffert le mois dernier, avec -29,8% ; tous les canaux sont néanmoins en baisse.
Les immatriculations par énergie livrent une autre lecture de ce mois de février qualifié comme "traditionnellement l'un des plus calmes" par la SMMT. L'essence a progressé de 14,4%, les véhicules hybrides et électriques de 7,2%. Le diesel a en revanche connu une véritable disgrâce le mois dernier, avec un recul de 23,5% des voitures neuves à gazole.

Le marché britannique a reculé de 5,1% sur les deux premiers mois de l'année, avec 244 420 immatriculations. Le président de la SMMT, qui regrette l'effondrement des ventes de diesels, considère cependant que les ventes demeurent "à un bon niveau".