« Non, le point de vente n’est pas mort ! » Brune Jullien en est sûre, le retail a même de beaux jours devant lui. La directrice du salon Marketing point de vente (MPV) et ses équipes, qui peaufinent actuellement la 33e édition (du 27 au 29 mars 2018, à Paris Expo Porte de Versailles à Paris), se sont mobilisées pour le prouver à grand renfort de courts métrages.

« Pendant le salon, nous diffuserons des vidéos de cas concrets de retour d’expérience entre une marque et un partenaire expert en marketing. Ils montreront ainsi le fruit de leur collaboration par le biais de certaines solutions innovantes », explique-t-elle.

« Compléter les envies du client »

Suite à un appel à projets, cinq enseignes ont été retenues et ont participé à un tournage vidéo dans l’un de leurs points de vente français. Comme Nocibé (cosmétique) ou Atol (optique), DS a ainsi abordé la création de son réseau (voir vidéo ci-dessous).
« Nous avons la chance d’avoir créé une marque automobile et un réseau au XXIe siècle, qui allient parfaitement le “on-line” et le “off-line”. Nous comptons 280 points de vente dans le monde aujourd’hui, 400 à la fin de ce mois. Le déploiement croît rapidement, la marque est vraiment en train de décoller », expose Arnaud Ribault, directeur marketing de DS Monde. Pendant l’interview, Brune Jullien lui demande quel défi la marque a-t-elle dû relever en matière d’expérience de point de vente.

« Le client passe deux fois plus de temps sur Internet avant d’aller en concession, répond le responsable. Aujourd’hui, il vient seulement 1,4 fois sur site avant d’acheter. À sa venue, c’est quasi certain qu’il achètera. C’est par conséquent à nous de lui faire (re)découvrir le produit et de compléter ses envies par nos outils modernes. »

Le DS Virtual Vision

Arnaud Ribault a ainsi parlé du DS Virtual Vision, qui complète en magasin la stratégie de service client. Cette solution de réalité virtuelle (VR), mise au point par Dassault, se déploie dans le réseau grâce à Mirane, une agence de conseils et services en marketing digital et technologique in-store (elle exposera d’ailleurs au MPV). L’expérience immersive projette le client sur la place de la Concorde, à Paris, pour qu’il puisse personnaliser son véhicule en toute quiétude. Le siège et le casque VR sont installés dans 57 points de vente dans le monde. Plus de 150 les intégreront d’ici à quelques semaines.« Cet outil est indispensable à la vente, mais il ne fonctionne pas si les vendeurs ne sont pas réceptifs à l’objet et, surtout, formés », souligne Arnaud Ribault pendant l’entretien. Brune Jullien s’empresse alors de rebondir sur l’importance de l’humain pour faire fonctionner la technologie. « De nos jours, la présence d’hommes et de femmes est primordiale pour finalement proposer un parcours d’achat agréable, lisible et le plus efficace possible »
Longue vie au point de vente !