Les premiers résultats de la co-entreprise entre Santander et Banque PSA Finance se font sentir sur le marché français. La société de financement permet, depuis le début de cette année, à la captive du groupe PSA, d'accéder au marché du refinancement à des taux concurrentiels.

« Grâce à Santander, nous avons accès à des liquidités qui nous apportent des offres très compétitives en matière de vente à crédit ou de location avec option d'achat », explique Philippe Chaillout, directeur des ventes de Peugeot Finance.
Concrètement, pour le client, les financements proposés affichent des taux jusqu'à cinq points inférieurs à ceux pratiqués l'année dernière.

Résultats sur les six premiers mois de l'année, Peugeot Finance enregistre un taux d'intervention sur les ventes de véhicules neufs auprès des particuliers de 41 % contre 35 % sur la même période en 2014. « Pour la première fois, nous franchissons le cap des 40 % », reconnait, visiblement satisfait, Philippe Chaillout. Et depuis deux mois, une vente à particulier sur deux, réalisée par le réseau, est financée.

Citroën, qui n'a pas la chance d'avoir la même actualité produit sur ce premier semestre, avance cependant aussi une hausse du taux d'intervention sur les ventes auprès des particuliers qui passe de 34 à 38 %  en 2015.