Coup de théâtre chez Vauxhall. Le directeur général de cette marque automobile britannique, récemment rachetée par PSA, avec Opel, quitte son poste. Il est remplacé par Steve Norman, jusqu'à présent directeur des ventes et du marketing du groupe.

Pour des raisons encore non explicitées, Rory Harvey a décidé de laisser son poste de directeur général de Vauxhall et d'Opel en Irlande.

Son successeur dont la nomination vient d'être annoncée par PSA, Stephen Norman (63 ans), est doté d'une longue expérience du monde automobile. Ce britannique, diplômé de l'université de Leicester en économie et politique internationale a eu des responsabilités chez  :

  • groupe Rover (1976),
  • GVF où il a terminé président (1994-2000),
  • Fiat Auto France comme président (2004),
  • groupe Fiat où il fût directeur monde (2005),
  • Renault, directeur du marketing monde(2007)
  • PSA, directeur du marketing monde (2014).

Un contexte délicat pour Vauxhall


Steve Norman reportera à Peter Christian Kuespert, directeur des ventes, du marketing et de l'après-vente d'Opel-Vauxhall.

Il prend les rênes de Vauxhall dans un contexte délicat pour la marque britannique, qui a annoncé deux plans de départs volontaires depuis son rachat par PSA l'été 2017.

"Je suis plus que fier qu'on me demande de prendre cette responsabilité. Mon rôle, c'est de stimuler la demande pour les véhicules Vauxhall en Grande-Bretagne et les Opel en Irlande", condition sine qua non selon lui pour soutenir la production", explique Steve Norman. Il n'est pas possible de créer d'emplois dans l'automobile si on ne parvient pas à stimuler et à satisfaire la demande. Il y a beaucoup de choses à faire et à regarder".


Ce sont au total environ 650 emplois qui seront supprimés dans l'usine d'Ellesmere Port (nord-ouest de l'Angleterre), soit un tiers des effectifs de ce site d'où sort la berline moyenne Astra.

Vauxhall, marque sous laquelle les Opel sont vendues au Royaume-Uni, a été rachetée par PSA à General Motors (GM), en même temps que la marque à l'éclair, une opération bouclée début août 2017.

Une situation compliquée par le Brexit


Le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, avait peu après confié avoir relevé d'"énormes" écarts de compétitivité chez Opel par rapport aux autres usines de PSA.
Vauxhall, qui exporte une bonne part de ses véhicules produits au Royaume-Uni, doit également se préparer au Brexit, prévu 2019, un événement qui inquiète le secteur automobile britannique redoutant la sortie du marché unique.

Vauxhall compte près de 5 000 employés directs au Royaume-Uni.

Vauxhall et Opel ont vendu 202 000 voitures et 29 000 utilitaires légers au Royaume-Uni et en Irlande en 2017. Depuis novembre 2017, Vauxhall Motors et Opel Irlande appliquent le plan stratégie de PSA visant à les redresser pour devenir plus rentable, électrique et mondial.

Albéric Chopelin remplace Steve Norman au marketing de PSA


Steve Norman est remplacé à la direction des ventes et du marketing de PSA par Albéric Chopelin.

Ce dernier était auparavant directeur de Peugeot Citroën DS Automobiles en Allemagne. Il a mené la restructuration de l’entreprise outre-Rhin depuis 3 ans, engageant les équipes commerciales dans un plan de croissance rentable, clôturant ainsi 2017 à 4% de part de marché en Allemagne, soit une progression annuelle de +15%.