Suzuki France met donc en place une direction commune pour les métiers de l’après-vente de l’auto et de la moto. Une direction confiée à Luc Malnoury qui dirigeait jusqu'à présent les activités après-vente pour l’automobile.

« Nous avons souhaité rationaliser notre fonctionnement comme l’ont déjà fait les autres filiales européennes. Les activités automobile et moto bénéficieront ainsi des effets de synergie lors de la mutualisation de nos différentes missions. Le service après-vente réunira à terme une trentaine de collaborateurs, ce qui renforce en particulier l’activité moto qui passe de 10 à 22 personnes » explique Luc Malnoury, avant de poursuivre : « Chaque intervenant Après-Vente dispose désormais de la double compétence, automobile et moto. Mais en régions, les responsables de la marque qui visitent les concessionnaires ont conservé leur territoire respectif et l’équipe se compose de 7 responsables après-vente automobile et 5 responsables après-vente moto ».

Le service après-vente de Suzuki France se compose de 2 départements : opérations après-vente et réseaux après-vente. Le premier est un service support pour les concessionnaires et le second gère les actions de terrain au service des réseaux. Ces derniers comptent aujourd'hui 190 concessionnaires en moto et 204 réparateurs agréés en automobile.

Rappelons que la marque Suzuki, dirigée en France par Stéphane Magnin, a enregistré 25 043 ventes en 2017, en progression de 22% par rapport à 2016 et avec un niveau de ventes très élevé à particuliers (81%). "L'essentiel de notre réservoir de croissance se situe désormais auprès des sociétés", soulignait d'ailleurs récemment Stéphane Magnin dans nos colonnes (voir notre édition print du 25 janvier 2018).