Le patron de Tesla, Elon Musk, qui souhaite accélérer la production de son Model 3, a annoncé une réorganisation interne qui prévoit notamment de supprimer des échelons hiérarchiques.

"Cette réorganisation vise à améliorer la communication, en combinant des fonctions là où cela est logique et en réduisant les activités qui ne sont pas vitales pour le succès de notre mission", a précisé Elon Musk

.
Tesla prévoit néanmoins de continuer à embaucher rapidement dans des postes importants pour la production.

Trop de sous-traitants


Elon Musk avait déjà évoqué un trop grand nombre de sous-traitants, qu'il avait qualifiés de "berniques", des coquillages qui ont pour habitude de se coller solidement à leur rocher.

Il avait aussi réitéré sa promesse d'accélérer d'ici fin juin la production du Model 3, qui a pris beaucoup de retard, affichant un objectif de "5.000 Model 3 par semaine". Mais le groupe a encore perdu 710 millions de dollars sur les trois premiers mois de l'année.

Ambitions chinoises

Selon le Wall Street Journal du 13, mai 2018, un haut cadre technique de Tesla vient de rejoindre Waymo, la filiale conduite autonome d'Alphabet/Google. Fin avril, c'est le responsable du programme Autopilot qui quittait Tesla.

Parallèlement, pour la Chine, Tesla vient de créer à Shanghai, une société spécialisée dans la conception de nouveaux véhicules. Le groupe américain pourrait profiter de la levée de certaines restrictions chinoises sur les constructeurs étrangers pour ouvrir une usine sur ce marché crucial.