L’hybride persiste dans sa percée du marché automobile français. Il s’impose de plus en plus dans le catalogue des constructeurs mais aussi comme un choix naturel lors de l’acte d’achat d’une voiture neuve. Cette motorisation "propre" continue de croître et représente d’ailleurs près de 2,3 % de l’offre globale sur les quatre premiers mois de l’année 2017 contre 2,11% sur toute l’année 2016 et 1,93% en 2015.

De janvier à avril 2017, sur un marché de 713 024 immatriculations, la part de l’hybride a augmenté de 46% avec 25 523 ventes contre 17 522 sur la même période en 2016 (sur 699 242 unités). On constate également que la motorisation essence/électrique s’est envolée de plus de 50%, soit 25 237 ventes contre 16 754, et que le diesel perd du terrain, encore, en passant de 768 modèles début 2016 à 286 début 2017.

Et sans surprise,Toyota tire le plus grand bénéfice de ce segment. Dans le classement des 10 modèles hybrides les plus vendus depuis janvier, le groupe japonais rafle non seulement la première place du podium avec 6 150 immatriculations, soit +12,2% de croissance mais garde toujours 7 autres modèles dans le top 10 dont le RAV4 avec une croissance des ventes à 41,7%.

Hyundai s’est également fait remarquer sur le quadrimestre 2017. Le constructeur coréen a introduit sa Ioniq à la neuvième place avec 372 exemplaires. 
 

Top 10 des hybrides sur les quatre premiers mois 2017

tableau top 10 hybrides
Tableau Top 10 des véhicules hybrides les plus vendus sur le quadrimestre 2017