Toyota reste le champion de la protection de l'environnement. Pour la sixième année consécutive, les constructeur japonais affiche les émissions de CO2 les plus faibles sur le marché français en 2017 selon les chiffres de l’ADEME.

En moyenne, les modèles vendus par Toyota France en 2017 n’émettent que 98 g/km de CO2, soit une baisse 2,66 g/km par rapport à 2016.  La moyenne du marché français pour l’ensemble des constructeurs est de 111 g/km, en hausse de 1 g/km.

En France, la motorisation hybride-électrique a représenté plus de 60 % des ventes de la marque Toyota en progression de 45 % par rapport à l’année précédente. Chez Lexus, la motorisation hybride assure toujours plus de 99 % des ventes en France.

Champion aussi en Europe


Au niveau européen, Toyota apparaît aussi à la première place du classement publié par l’organisme JATO parmi les 20 marques les plus diffusées en Europe, avec une moyenne de 101,2 g/km, en recul de 2,7 g/km. La moyenne européenne sur 2017 pour l’ensemble des constructeurs s’établit à 118,1 g/km, en légère hausse de 0,3 g/km.

Le site internet Car Labelling de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) indique les consommations, émissions de CO2 et de polluants réglementés (CO, HC, NOx, particules) des véhicules vendus sur le marché français.

La Prius, l'hybride le plus propre


Plusieurs modèles Toyota et Lexus y figurent parmi les meilleurs, en particulier la Prius, dont les émissions de CO2 de 70 g/km sont les plus faibles du marché pour un modèle hybride-électrique, la nouvelle Yaris Hybride "Made in France", qui n’émet que 75 g/km de CO2 mais aussi la Toyota Auris Hybride (à partir de 79 g/km), le Toyota C-HR Hybride (à partir de 86 g/km) et la Lexus CT 200h (à partir de 82 g/km). Quant à la Prius Hybride Rechargeable, elle n’émet que 22 g/km de CO2, un record pour un modèle hybride rechargeable.