Le diesel, une solution du passé ou presque pour Toyota Italie : "Dans le but d'améliorer la vie de tout le monde, Toyota annonce aujourd'hui une grande nouvelle : depuis le 1er janvier 2018, toute la gamme de véhicules particuliers ne propose plus de diesels" fait savoir la marque nippone.
Toujours selon Toyota, "en plus des Aygo, C-HR et Prius, dès aujourd'hui ne seront plus disponibles en diesel les Yaris, Auris et Rav 4". Les seuls véhicules que Toyota Italie propose encore avec un moteur à gazole sont les "tout-terrain et utilitaires", c'est à dire le Land Cruiser, l'Hilux et la famille Proace.

Toyota, roi de l'hybride, indique par ailleurs que les moteurs à essence ne seront pas forcément privilégiés par cette mesure. La marque souhaite conserver des blocs fonctionnant au sans-plomb "sur les segments des petites et des compactes" uniquement. Au delà, il faudra prendre de l'hybride obligatoirement !

Cette mesure radicale ne concernerait pas l'Hexagone. Pour l'instant. Toyota France fait savoir qu'une annonce pourrait avoir lieu le 12 janvier prochain. Il y a donc fort à parier que les jours du diesel sont aussi comptés en France, et sans doute dans bien d'autres pays d'Europe...
Ainsi la répartition des énergies des ventes VN de Toyota en France l'an dernier : 60,2% d'hybride, 31,9% d'essence, 7,4% de diesel, 0,4% d'hybride rechargeable. En 2016, le diesel représentait encore 14,3% des immatriculations, tandis que l'hybride séduisait 49,6% des clients... Dix ans auparavant, soit en 2007, Toyota vendait 63,5% de ses voitures avec un moteur à gazole !

La fin du diesel est en réalité programmée depuis plusieurs années chez Toyota. Selon des indiscrétions recueillies par L'argus, dès 2014, décision avait été prise de ne pas proposer le C-HR avec un diesel en Europe. Une gageure à l'époque. En 2017, le C-HR s'est vendu à 87,7% en hybride, le reste en essence. Seul le Rav 4 a conservé quelques clients fans de diesel : 15,6% des ventes l'an dernier, quand l'immense majorité (82,7%) a fait le choix de l'hybride. Le seul véhicule à se vendre quasi-intégralement en diesel demeure le Land Cruiser (250 VN en 2017).