Belle promotion pour Toyota que cette visite dans son usine de Valenciennes du président de la République qui a salué les performances du constructeur japonais en France (qui embauche) et de ses salariés (qui font du bon travail).

A cette occasion, Toyota a en effet annoncé un nouvel investissement de 300 millions d'euros, soit un investissement total cumulé de 1,4 milliards d'euros pour le site.

A côté de la Yaris, l'usine accueillera un autre modèle construit sur la nouvelle plateforme Toyota New Global Architecture (TNGA) sur laquelle sont déjà assemblés par ailleurs les nouvelles Prius et Prius rechargeables de 4ème génération, ainsi que le crossover C-HR.

Faire passer la production de 240 000 à 300 000 véhicules par an


L'ajout de cette nouvelle production portera la capacité du site à 300 000 véhicules par an (contre 240 000 actuellement).

Parallèlement, 300 contrats temporaires seront transformés en CDI, avec la possibilité de 400 nouveaux CDI lorsque la capacité maximale sera atteinte.

Le président de la République s'est réjoui de cet investissement, dont il avait bien sûr été préalablement informé. "Si Toyota décide d'investir 300 millions et créer 700 CDI ici, c'est parce que vous êtes bons" a-t-il déclaré s'adressant à des salariés.


Le constructeur japonais s’est implanté dans le Nord il y a vingt ans, dans une région frappée par la fin de l'extraction houillère et de la sidérurgie. Au cumul plus de trois millions de véhicules sont sortis de cette usine, qui emploie actuellement près de 4.000 salariés.