Yen faible et croissance des ventes mondiales ont dopé les résultats financiers de Toyota. Le géant japonais a annoncé un bond de 40,5% de son bénéfice net sur les neuf premiers mois de l'exercice 2017/18.

Au terme de la période d'avril à décembre, le groupe a dégagé un résultat net de 2.013,2 milliards de yens (14,9 milliards d'euros au cours actuel).

Il vise sur l'ensemble de l'année qui s'achèvera en mars un bénéfice de 2.400 milliards de yens (17,8 milliards d'euros, +31% sur un an).

Après un exercice 2016/17 marqué par une chute de ses profits, Toyota est donc bien parti pour réaliser des bénéfices record.

La firme nippone a par ailleurs fait état d'un chiffre d'affaires en progression de 8,1% entre avril et décembre, à 21.796,97 milliards de yens. Elle a écoulé davantage de véhicules qu'un an plus tôt: 7,8 millions au total, grâce à l'ensemble de ses marques: Toyota, Daihatsu (mini-véhicules) et Hino (poids lourds).

Le groupe espère réaliser des ventes annuelles de 29.000 milliards (contre 28.500 milliards anticipés auparavant), ce qui représenterait une augmentation de 5,1% sur un an.