Fini les clichés sur les femmes et l'automobile. Aujourd'hui, un automobiliste sur deux est une automobiliste, et les conductrices sont 82% à déclarer que leur voiture leur est indispensable.
 
Ce chiffre est issu d'une enquête conduite, le mois dernier, par Drivepad et le Journal des femmes. Au total, 324 internautes ont été interrogées, en ligne, entre le 4 et le 28 juin 2012.

Et si on savait les conductrices déjà très impliquées sur volet achat, il ressort de cette étude qu'elles le seraient également activement sur le volet après-vente.

En effet, 61% des femmes interrogées s'occupent de l'entretien de leur voiture, 76% connaissent la date de leur prochaine révision et 86% celle de leur contrôle technique. Et si une automobiliste sur deux déclare avoir peur de la panne, les conductrices sont 43% à dire remplacer elles-mêmes un pneu crevé. Seulement 32% feraient appel à un tiers dans cette situation.

Besoin de transparence
Parmi les autres enseignements de l'enquête Drivepad/Journal des Femmes : la fidélité des conductrices à leur garagiste. Les femmes sont, en effet, 72% à avoir un garage attitré. 

71% d'entre-elles se disent, cependant, prêtes à changer d'adresse mais osus réserve de conditions tarifaires plus avantageuses et de qualité de service équivalente.

Toutes attendent, en fait, de la transparence sur les travaux réalisés. 52,7% des conductrices voudraient avoir des explications sur l'intervention effectuée sur leur véhicule, 24,9% des conseils sur l'entretien et 22,4% de détails sur le devis ou la facture.

Et si plus de 44% des femmes déclarent avoir le sentiment d'être des clientes comme les autres, un tiers dit tout de même avoir l'impression de ne pas être prise au sérieux, voire même de "se faire avoir"...