Quand on part de très bas, les progressions sont impressionnantes. C’est ainsi que les ventes de véhicules électrifiés (100% électriques ou hybrides rechargeables) ont bondi de 57% l’année dernière.

Selon un rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), les ventes mondiales de véhicules électrifiés ont atteint 1,1 million d’unités en 2017. Plus de la moitié ont été écoulée en Chine (580.000 unités, en hausse de 72%). Dans ce pays, les véhicules électrifiés ont représenté 2,2% du marché l'an dernier.

A lui seul, l'Empire du milieu, qui a fait de l'électrification des transports une priorité stratégique pour lutter contre la pollution de l'air, a mis sur les routes en 2017 plus de deux fois plus de véhicules électriques ou hybrides rechargeables que les Etats-Unis, pourtant le deuxième marché mondial.

3,1 millions de véhicules électrifiés dans le parc mondial


Au total, le parc de véhicules électrifiés atteignait 3,1 millions d'unités dans le monde en fin d'année dernière, dont deux tiers de 100% électriques. A elle seule, la Chine représentait 40% de ce total.

En termes de parts de marché, la Norvège était le pays du monde le plus avancé dans l'électrification en 2017, avec 39% des voitures neuves vendues qui étaient équipées de ce type de motorisations, selon l'AIE. Les deux suivants, l'Islande et la Suède, enregistraient une part de véhicules électrifiés de respectivement 11,7% et 6,3% des ventes.

Outre les voitures, l'électrification des deux roues et des bus "progresse aussi fortement", note l'AIE. Les ventes mondiales de bus électriques ont atteint 100.000 unités l'an dernier, celles des deux roues électriques "sont estimées à environ 30 millions","pour ces deux types de véhicules, la très grande majorité était (écoulée) en Chine".

L'AIE est une organisation internationale qui conseille sur la politique énergétique des pays développés également membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).