Dans son édition du jour, Le Parisien révèle qu’une enquête longue de sept mois a permis de démasquer une vaste escroquerie en Ile-de-France. L'arnaque consistait à faire passer en VO des véhicules gravement endommagés (VGE), et donc considérés comme dangereux pour la circulation.

Selon les premiers éléments, trois experts ont délivré pendant au moins trois ans des certificats de complaisance permettant la remise en circulation de véhicules, sans même les avoir examinés. Près de 5 000 véhicules ont ainsi été anormalement mis en vente dans des garages ou sur le site de vente d'occasion Leboncoin.

Quinze garages seraient également impliqués dans le trafic, dans l'Essonne, les Yvelines et le Loiret.

Au total, onze personnes doivent comparaître le 3 août prochain devant le tribunal correctionnel d'Evry pour travail dissimulé et escroquerie en bande organisée.