Le "dieselgate" a littéralement explosé en Allemagne, à tel point que les constructeurs allemands ont promis de rappeler 5 millions de véhicules environ sur leur territoire. Mais afin d'accélérer le renouvellement du parc, les Volkswagen, Mercedes, Ford et autres BMW ont aussi décidé de proposer des primes à la reprise. Celles-ci concernent les diesels les plus anciens, c'est à dire jusqu'à Euro 4 inclus généralement.

Les marques importées en Allemagne n'ont pas souhaité s'associer à la démarche de rappels des véhicules. Cependant, elles sont plus ou moins obligées de prendre en compte les stratégies commerciales de leurs concurrents en ce moment.

Ainsi, Renault Allemagne propose depuis le 8 août et jusqu'à la fin octobre des aides à la reprise portant sur les achats de véhicules neufs. Le propriétaire d'un diesel un peu âgé peut donc prétendre à 2000€ d'aides pour une Twingo neuve, à 5000€ pour une Mégane ou encore à 7000€ pour l'achat d'un Espace.

Renault, qui a vendu 115 977 véhicules en Allemagne au premier semestre, précise bien qu'il s'agit d'une initiative purement locale.