Ce sont 512 166 transactions de véhicules d'occasion (VO) qui ont été enregistrées en juillet, un résultat en progression de 10,2% par rapport à un mois de juillet 2016 extrêmement faible. De ce fait, aucune marque n'est en recul sur le mois. Certaines progressent plus que d'autres, comme Dacia (+26,8%) par exemple. A l'autre bout du spectre, Renault (+5,6%) et Opel (+4,6%) sont celles qui grimpent le moins. Les pénétrations des trois grands groupes présents en France (PSA, Renault, Volkswagen) sont plutôt stables, mais depuis plusieurs mois, PSA grignote des points de parts de marché à Renault.

Par tranche d'âge, point de bouleversement. La dynamique est toujours à mettre sur le compte des VO les plus récents, soit les moins de 1 an. Ils progressent de 22,1%, avec 45 659 immatriculations et une part de marché qui passe de 8% en juillet 2016 à 8,9% un an après.
Dans le détail des marques, les champions s'appellent Citroën (+49,6%), Ford (+40,4%), Toyota (+51%), Fiat (+39%) ou encore Audi (+30%). Si le VO récent le plus vendu demeure la Renault Mégane, Citroën prouve aussi que le lancement d'un nouveau modèle passe par la vente d'occasions encore pimpantes. La nouvelle C3, avec 2003 transactions sur le mois, a été le VO de moins d'un an le plus vendu du groupe PSA.

L'activité sur les occasions de 1 à 2 ans s'est révélée presque aussi frénétique : 36 148 transactions mensuelles (+18%), et une part de marché qui passe de 6,6% à 7%. Sur les autres tranches d'âge, en revanche, les progressions ne sont pas comparables. Les VO de 2 à 4 ans ont vu leurs immatriculations croître de 8,8%, et les 4 à 6 ans de 0,6% seulement. Au cumul des 7 mois, cette tranche d'âge est même en recul de 5,3%.

Sur les voitures de 5 ans et plus, la croissance a été de 9,5%, soit tout juste inférieure à celle du marché. Cette catégorie, qui a concentré 343 175 transactions en juillet, a vu sa part de marché se tasser légèrement entre juillet 2016 et juillet 2017 : 67% contre 67,4% voilà une année. La marque Dacia s'est révélée particulièrement courue en juillet (+47,5%) tout comme Mini (+27,1%) ou Nissan (+26,8%).

Sur les 7 mois écoulés, le marché de l'occasion est en progrès de 2,8% avec 3 423 073 autos qui ont changé de propriétaire. Un chiffre aussi élevé n'a pour l'instant pas été vu depuis le début de la décennie.