La compétition reste intense. En 2014, sur un marché automobile français stagnant à un très bas niveau, la concurrence entre les marques pour préserver leur pénétration a été vive. Elle se reflète dans les taux de remise pratiqués par les différentes marques par rapport au prix catalogue (sans tenir compte du positionnement plus ou  moins agressif de ce prix « officiel »).

C’est en France, qui a affiché le plus mauvais marché en Europe en 2014, que l’on observe le niveau de remise le plus important. En décembre 2014, il s’élève à 21 % (contre 20 % en Allemagne et 16 % au Royaume-Uni), selon une publication de Barclays.


Jusqu'à 25 % de remise...

Opel a été le champion des rabais (25 %), suivi de Citroën (23 %) et de Hyundai (23 %). Dacia reste fidèle à sa politique rigoureuse de prix non négociable avec seulement 3 % de remise en moyenne.

FRANCE Taux de remise
(en % du prix catalogue)
   Opel 25 %
   Citroën 23 %
   Hyundai 23 %
   Ford 22 %
   Fiat 21 %
   Renault 21 %
   Peugeot 15 %
   Volkswagen 14 %
   Dacia 3 %
Moyenne du marché 21 %

Source : Barclays


ALLEMAGNE Taux de remise
(en % du prix catalogue)
   Citroën 26 %
   Fiat 24 %
   Opel 23 %
   Hyundai 19 %
   Renault 19 %
   Ford 17 %
   Peugeot 17 %
   Volkswagen 14 %
Moyenne du marché 20 %

Source : Barclays


ROYAUME-UNI Taux de remise
(en % du prix catalogue)
   Citroën 23 %
   Peugeot 19 %
   Ford 17 %
   Fiat 16 %
   Renault 15 %
   Vauxhall 15 %
   Hyundai 13 %
   Volkswagen 12 %
Moyenne du marché 16 %

Source : Barclays


Remarquons que Citroën, qui a connu une année commerciale très difficile, est aussi le champion des rabais en Allemagne et au Royaume-Uni.

Volkswagen, souvent présenté comme le grand challenger des constructeurs français en Europe, est resté relativement modéré dans la pratique des remises, avec seulement 14 % en France et en Allemagne et 12 % au Royaume-Uni. Mais il est vrai que la marque allemande avait déjà consenti d’appréciables efforts dans le positionnement initial de ses modèles dans les différents pays européens.


... ou plus ?

Autre étude, autre chiffres.

Selon le baromètre trimestriel de Kidioui, la remise moyenne proposée au quatrième trimestre de 2014, était de 23 %, soit à peu près le même niveau que celui atteint l’année précédente pendant la même période. La remise moyenne pour Peugeot était de 24 %, celle de Citroën de 23 % et celle de Renault de 31 %.

Le baromètre Kidioui.fr a été établi à partir des données récoltées lors des centaines de milliers de requêtes trimestrielles des internautes en recherche de véhicules neufs, et des données fournies dans les 30 000 offres de nos vendeurs partenaires, mises à jours quotidiennement.

L’audience de Kidioui.fr est de 250 000 de visiteurs uniques par mois, composée de 60 % d’hommes et 40 % de femmes. Les variations des indices fournis sont constatées sur le comparateur d'offres automobiles Kidioui.fr entre le 4ème trimestre 2013 et le 4ème trimestre 2014.