Commercialement, 2018 a bien commencé pour le groupe Volkswagen. Ses ventes mondiales ont bondi de 6,1%, à plus de 2,7 millions de véhicules, tirées principalement par le marché chinois.

Le chiffre d'affaires n’a pas vraiment suivi puisqu’il n’a augmenté que de 3,6%, à 58,2 milliards d'euros. Quant au bénéfice net, il se replie de 2,9% à 3,22 milliards d’euros, « notamment à cause de l’utilisation de nouvelles normes comptables », dit le constructeur.
Le bénéfice opérationnel ressort en baisse de 3,6% à 4,2 milliards d'euros.

"Le résultat du premier trimestre est un bon début pour l'année", s'est félicité Frank Witter, directeur financier du groupe.

Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel sont en hausse pour toutes les marques du groupe à l'exception de Bentley et des utilitaires MAN.

Pour 2018, Volkswagen a confirmé ses prévisions et s'attend à une hausse du chiffre d'affaires allant "jusqu'à 5% par rapport à l'année précédente".