« Les choses changent réellement et c’est aussi le cas pour le supertanker qu’est le groupe Volkswagen, lancé à pleine allure vers les défis du futur », lance Matthias Müller lors de la présentation des résultats financiers 2018 du groupe (voir par ailleurs).

Le programme d’électrification du groupe, sobrement baptisé « Roadmap E », prend une nouvelle dimension. Tout d’abord, le groupe dans son ensemble confirme sa volonté de lancer 80 versions de voitures électrifiées d'ici 2025 et table sur une capacité de production annuelle de 3 millions de VE à la même date. Dès cette année, 9 véhicules, dont 3 100% électriques, seront ajoutés au portfolio ZE du groupe.

Par ailleurs, le groupe allemand compte étendre sa production de véhicules électriques à 16 usines à travers le monde d'ici fin 2022. Simultanément, les efforts sur la sélection de partenaires en Europe et en Chine pour l’approvisionnement des cellules de batteries se précisent : 20 milliards d'euros de commandes sont enregistrés sur un investissement global qui avait été calibré à 50 milliards l’an dernier. Au-delà de l’Europe et de la Chine, une décision devrait prochainement être officialisée pour l’Amérique du Nord.