« Dis-moi où tu travailles, je te dirais qui tu es ! ». Cette formule n’est que très peu valable de nos jours car avec le succès fou du coworking, n’importe qui peut travailler n’importe où.

Alors si l’envie leur prend, entrepreneurs, télétravailleurs, commerciaux, ou encore formateurs peuvent désormais installer leurs bureaux au sein des concessions automobiles Volkswagen. Le constructeur vient en effet de s’associer à la start-up Base 10 afin de transformer les bureaux et salles de réunions de son réseau concessionnaire français en "tiers-lieux collaboratifs" ouverts à tous. Il s’agirait d’une première mondiale. "Nous sommes le premier constructeur automobile à proposer une telle offre au grand public", souligne Volkswagen.

Les concessionnaires, désireux de partager leurs espaces de travail, doivent s’inscrire sur l’application Base 10 pour entrer leurs propositions. Trois offres de location à la demi-journée sont accessibles dans toute la France avec une tarification fixe : l’espace ouvert à 9 euros HT, le bureau à 15 euros HT et la salle de réunion à 3 euros HT. La plateforme devrait prélever 20% sur chaque prestation.


Mais sous cette nouvelle initiative, se cachent plusieurs stratégies. Volkswagen France entend bien bénéficier de ces nouveaux services pour réinventer la relation client et ainsi développer une nouvelle proximité avec le grand public.

"Nos agences et concessions représentent de réelles opportunités pour ceux qui recherchent de manière ponctuelle, autour d’eux, des endroits adaptés et conviviaux. C’est également un moyen d’offrir une expérience client innovante et créer de nouvelles relations ", appuie Thierry Sybord, directeur de Volkswagen France.

Le coworking va également permettre à Volkswagen France de s'inscrire dans une démarche d'innovation et de modernisation déjà suivie par le groupe. Et ainsi surfer sur les nouveaux modes de consommation.