Volkswagen va utiliser le football pour redorer son image. Selon les médias allemands, le groupe va verser chaque année à la fédération allemande de football (DFB) de 25 à 30 millions d'euros.

Daimler, maison mère de Mercedes-Benz, ne contribuait qu’à hauteur de 8 millions. Elle était sponsor de l’équipe allemande depuis plus de 45 ans. La DFB a signé un contrat de cinq ans et demi jusqu'au 30 juillet 2024 avec Volkswagen.

La signature de ce nouveau contrat de sponsoring est "un grand événement pour nous", s'est félicité le chef de la marque Volkswagen, Herbert Diess.
"Car Volkswagen et le sport numéro 1, c'est un bon partenariat!", a-t-il ajouté, précisant que la DFB montrait avec les équipes nationales "courage, force d'innovation et volonté absolue de succès".

Soutien au 25 000 fédérations allemandes


VW, empêtré dans un scandale de moteurs truqués qui a considérablement terni son blason, entend soutenir l'ensemble des 25.000 fédérations de football en Allemagne et ses 7 millions de membres.

"Volkswagen est un partenaire fort pour poursuivre notre internationalisation, en particulier en Chine" où le football est un sport populaire et où le géant de l'automobile est fort implanté, a souligné le président de la DFB, Reinhard Grindel.

Après l'éclatement du scandale des moteurs truqués à l'automne 2015, le nouveau patron de VW, Matthias Müller, avait annoncé qu'il allait revoir tous les investissements du groupe et qu'il y aurait des conséquences.

Via ses diverses marques automobiles, Volkswagen est aussi le sponsor de plusieurs clubs de la Bundesliga comme le Bayern Munich et Wolfsburg. VW était aussi déjà lié à la fédération pour sponsoriser l'intégralité des rencontres de la Coupe d'Allemagne.