Le débarquement des véhicules robots pourrait commencer par la Chine. C'est l'approche que semble adopter le groupe Volkswagen. L'Empire du Milieu se présente comme un formidable marché pour les futurs concepts de mobilité sur lesquels il travaille.

Cet avenir passe par un tissu de partenaires locaux de haut niveau dans de multiples domaines liés aux véhicules autonomes.

Vers la reconnaissance vocale avancée


C'est ainsi que Volkswagen a noué un partenariat avec l’Université de Tongji pour travailler sur les villes intelligentes. Il a constitué une coentreprise avec MobVoi, entreprise chinoise spécialisée dans l’intelligence artificielle (IA). Le groupe compte aller beaucoup plus loin dans la convivialité qu’il commence à mettre en œuvre comme la reconnaissance vocale avancée.

« Nous renforçons notre coopération avec nos partenaires actuels et dans le même temps, nous créons de nouveaux partenariats afin d’établir une nouvelle ère de mobilité, résume  Matthias Müller, président du directoire du groupe Volkswagen. Nous souhaitons créer une mobilité mondiale durable pour nos millions de clients chinois. Cela signifie que Volkswagen deviendra encore plus « Chinois » dans les années à venir. »

Des flottes de taxis-robots inspirés de Sedric


La première voiture dédiée à la conduite autonome sans volant ni pédales, préfigurée par le concept Sedric, sera développé en Chine par la nouvelle joint-venture créée avec MobVoi.

Dans des villes intelligentes qui se mettront en place avec l’appui de Volkswagen Group China, des flottes de taxis-robots basés sur Sedric, offriront un service de mobilité jusqu’à présent inédit. Et ce n’est sans doute pas un hasard, si Volkswagen utilise le formidable potentiel des ordinateurs quantiques pour analyser les flux de taxis à Pékin.

L'importance des applications pour smartphone


Les projets « pilote » incluant des développements logiciels (apps) par l’université de Tongji à Shanghai seront lancés dans des métropoles dans l’est de la Chine et dans le delta de Yangtze.

Dans le même esprit, un service d’auto-partage sera développé avec le loueur Shouqi. Un partenariat stratégique avec le fournisseur de services de transport sur application mobile Didi offrira des services de mobilités conjoints.