Volkswagen continue de miser à fond sur les Etats-Unis. Il va investir 340 millions de dollars dans son usine de Chattanooga (Tennessee) où il a déjà dépensé 900 millions de dollars. Au total, ses investissements sur  ce site atteindront 1,3 milliard de dollars.

Calmer la guerre commerciale qui s'annonce


Cette décision, qui intervient en pleine tension entre les Etats-Unis et l'Union européenne sur les taxes sur l'acier et l'aluminium, pourrait permettre à VW de limiter les conséquences d'une potentielle guerre commerciale sur son activité.

"Ce n'est pas seulement un engagement vis-à-vis du marché américain, mais également un engagement à l'encontre de notre base manufacturière de Chattanooga dans le Tennessee", a tenu à souligner Hinrich Woebcken, le patron de Volkswagen aux Etats-Unis.


Dans cette usine qui produit déjà deux modèles - la berline Passat et le 4X4 Atlas équipé de 7 sièges - le constructeur allemand va construire un SUV pouvant transporter jusqu'à cinq passagers. Le concept sera dévoilé fin mars au salon automobile de New York.

Répondre au marché tout en amadouant Trump.


Il veut renforcer sa gamme pour répondre à la hausse de la demande des consommateurs américains pour les grosses voitures (4X4 urbains, camionnettes à plateau ou pickups et crossovers) en plein recul des ventes de véhicules neufs.

Il fait également un geste envers le président Donald Trump, qui a encore menacé récemment d'imposer de lourdes taxes sur les voitures importées aux Etats-Unis après avoir pris des mesures pour limiter les importations d'acier et d'aluminium.

Les groupes japonais Toyota et Mazda ont, eux, déjà annoncé investir ensemble 1,6 milliard de dollars dans une usine de l'Alabama (sud) pour y produire des SUV destinés au marché américain.

A l'inverse, le PDG du constructeur sino-suédois Volvo, Hakan Samuelsson, avait prévenu il y a quelques jours que "si notre usine de Caroline du Sud (à Charleston ndlr.) ne pouvait plus exporter, nous réduirions sa taille de moitié. Elle n'emploierait plus 4.000 personnes mais seulement 2.000".

Volkswagen a déjà investi 900 millions de dollars dans son usine de Chattanooga. Le montant total de ses investissements s'y élève désormais à 1,3 milliard de dollars.