Volvo Cars pourrait bien finir l’année 2017 avec un record commercial. Enfin, c’est ce qu’il espère après la publication de ses (bons) résultats sur les sept premiers mois de l’année. Le constructeur suédois a enregistré une progression de ses ventes de 7,9% par rapport à l’exercice 2016. Ce sont exactement 321 919 unités qui se sont écoulées contre 298 272 l’année dernière. D’ailleurs en 2016, Volvo avait atteint un record de vente avec 534 332 véhicules vendus et compte bien fêter une nouvelle performance pour fin 2017.

Le mois de juillet a été porteur de bonnes nouvelles. Les ventes mondiales ont dépassé la barre des 44 200 immatriculations, soit une hausse de 6,2%. Alors que les livraisons du nouveau XC60 débutaient, ce modèle s’est écoulé à 2 427 unités sur le mois. Sur le premier semestre, 24 500 commandes ont été passées.

Les résultats commerciaux de Volvo Cars par région

Si on fait un point par marché, le constructeur suédois peut être satisfait du marché français. La France a distribué 9 534 modèles sur les sept premiers mois de l’année, soit une hausse de 5,1%. En juillet, ce sont 1 143 unités qui ont été enregistrées. Elles ont augmenté de 10,1%. A noter que 140 nouveaux XC60 et 350 actuels ont trouvé preneur au sein des concessions françaises sur ce mois. Ils sont suivis par les V40 et V40 Cross Country avec 285 unités vendues et le XC90 (156).

L’Europe progresse également de 6,2% sur la période de janvier à juillet. La région EMEA a écoulé plus de 187 540 unités portées par le succès des nouveaux V90 et XC90. L’Asie a, quant à elle, vu ses ventes grimper de 24,5% avec 82 923 modèles vendus. Il s’agit du premier marché de Volvo où la hausse atteint 30,5%. Seul marché en baisse, les Amériques établissent des ventes à 49 557 véhicules, soit une baisse 7%. Elles ont été impactées notamment par les livraisons au premier trimestre 2017.