La formule "pay when you drive" commence à faire son petit effet sur le marché de l’assurance automobile français. Et les formules sans engagement, sans limite de kilomètres et facturée à l’usage pourrait bien devenir une alternative efficace aux contrats traditionnels sur un marché qui pèse plus de 20 milliards d’euros selon la nouvelle start-up, Wilov.

« La start-up vient casser les codes de l’assurance auto pour proposer un service à la pointe de la technologie mais aux valeurs de proximité et de transparence », souligne Pierre Stanislas, l’un des trois fondateurs.

Wilov est donc un nouveau moyen d’assurer son véhicule en ne payant que son usage et sans engagement. En seulement 10 minutes "le contrat" est finalisé via un smartphone. L’assuré est directement mis en relation avec un conseiller en visio-conférence pour définir les paramètres de la souscription. Une fois validée, une carte verte et une vignette connectée à l’application seront ensuite envoyées au domicile du client. Cette dernière a pour fonction de comptabiliser toutes les utilisations du véhicule. La cotisation est donc calculée en fonction des trajets.

Derrière cette offre unique, on retrouve Suravenir Assurances, filiale du Crédit Mutuel Arkéa pour garantir les contrats Wilov. Cette start-up a déjà levé 600 000 euros de fonds en fin d’année 2016 et a été récompensée deux fois aux trophées de l’Argus de l’assurance début 2017.