Présent au salon IAA de Francfort, qui ouvre ses portes au public ce jeudi 14 septembre 2017, l’équipementier ZF Friedrichshafen AG a annoncé la signature d’un partenariat stratégique avec le groupe Chinois Baidu, spécialiste du Web. Ce rapprochement a pour objectif de « développer des solutions techniques complètes pour la conduite autonome et la télématique en Chine ». ZF contribuera à ce projet avec son système de contrôle de véhicule ZF ProAI, développé avec Nvidia, tandis que Baidu apportera « son expertise dans les domaines de l'intelligence artificielle, de la big data et des solutions de services basées sur le cloud. Il fournira également la technologie clé pour la conduite autonome comprenant entre autres la cartographie haute résolution ».

« Ces informations sont essentielles pour les technologies nécessaires à la conduite autonome. Avec notre système de contrôle de véhicule ZF ProAl, nous pouvons les fusionner avec d'autres données de la communication « car-to-X » et proposer à nos clients des solutions de conduite autonome réalisées par un seul et même prestataire », déclare Dr. Stefan Sommer, président de ZF.

« La popularité de la conduite autonome est maintenant confrontée à des problématiques telles que la réforme des structures industrielles et de l'innovation technologique, etc. Pour cette raison, la coopération est la clé permettant d'accélérer l'utilisation et la commercialisation de la conduite autonome », souligne Robin Wu, vice-président de Baidu.

Depuis 2013, Baidu investit dans la recherche et le développement de systèmes de conduite autonome. En avril dernier, la société a lancé le « Projet Apollo », une plateforme collaborative ouverte et sécurisée qui « aide les partenaires, impliqués dans le domaine de la conduite autonome, à faire accélérer la conception de leurs propres systèmes de conduite autonome basés sur les systèmes véhicules et hardware ».