page crée le 2014 12 21 02:05:56
303 annonces emploi 10 367 annonces marchand 114 788 annonces à particulier
Vous êtes ici : Résultats > Détail

Actualité

L'info en direct

Trois femmes sur cinq s'occupent de l'entretien de leur voiture

Actu /  Après-Vente

Elsa Becherra

Lundi 9 juillet 2012

Imprimer cette page Envoyer à un ami S'abonner au flux RSS
Selon une enquête réalisée par Drivepad et le Journal des femmes, les conductrices sont majoritairement impliquées dans les opérations de maintenance de leur véhicule.
Fini les clichés sur les femmes et l'automobile. Aujourd'hui, un automobiliste sur deux est une automobiliste, et les conductrices sont 82% à déclarer que leur voiture leur est indispensable.
 
Ce chiffre est issu d'une enquête conduite, le mois dernier, par Drivepad et le Journal des femmes. Au total, 324 internautes ont été interrogées, en ligne, entre le 4 et le 28 juin 2012.

Et si on savait les conductrices déjà très impliquées sur volet achat, il ressort de cette étude qu'elles le seraient également activement sur le volet après-vente.

En effet, 61% des femmes interrogées s'occupent de l'entretien de leur voiture, 76% connaissent la date de leur prochaine révision et 86% celle de leur contrôle technique. Et si une automobiliste sur deux déclare avoir peur de la panne, les conductrices sont 43% à dire remplacer elles-mêmes un pneu crevé. Seulement 32% feraient appel à un tiers dans cette situation.

Besoin de transparence
Parmi les autres enseignements de l'enquête Drivepad/Journal des Femmes : la fidélité des conductrices à leur garagiste. Les femmes sont, en effet, 72% à avoir un garage attitré. 

71% d'entre-elles se disent, cependant, prêtes à changer d'adresse mais osus réserve de conditions tarifaires plus avantageuses et de qualité de service équivalente.

Toutes attendent, en fait, de la transparence sur les travaux réalisés. 52,7% des conductrices voudraient avoir des explications sur l'intervention effectuée sur leur véhicule, 24,9% des conseils sur l'entretien et 22,4% de détails sur le devis ou la facture.

Et si plus de 44% des femmes déclarent avoir le sentiment d'être des clientes comme les autres, un tiers dit tout de même avoir l'impression de ne pas être prise au sérieux, voire même de "se faire avoir"...






 
 
Vos réactions
Par UHJDSXFIDAG Le 16/11/2012 à 07:57

yuBDRvhsXCQlY

dit :Maadgniadfique be9be9. Je de9adcouvre avec e9tonadneadment qu’il est ne9 e0 Saint-Affrique (sommes nous un peu voiadsins ?), c’est le0 que je vouadlais acadcouadcher en aradriadvant dans cette re9adgion mais j’ai bien fait d’y readnonadcer parce que je n’aurais pas tenu la longue route pour y aradriadver. Dans une autre maadteradnite9 du de9adparadteadment ils m’ont deadmande9 d’aller acadcouadcher aleuilrs s’il vous plait, si posadsible, parce que mon proadjet de naissance…Il a e9te9 suivi e0 la lettre dans la troiadsie8me de ce de9adparadteadment, il y a une sage femme exadtraadoraddiadnaire qui est e0 la diadrecadtion de cette maadteradnite9 et qui priadviadle9adgie les acadcouadcheadments naadtuadrels aussi, dans la poadsiadtion qu’on veut, deux heures de peau e0 peau, pas d’aspiration etc…Voile0, ;) un peadtit te9admoiadgnage pour vous et qui ne me9adrite pas foradceadment d’eatre publie9.
Signaler un abus
Votre avis sur cet article
Pseudo* :
Titre  :
Votre réaction* :
Confirmation code sécurité* : Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici
Saisissez le code ci-dessus* :