page crée le 2014 09 20 15:57:35
557 annonces emploi 21 084 annonces marchand 103 497 annonces à particulier
Vous êtes ici : Résultats > Détail

Actualité

L'info en direct

Gefco sera l'architecte logistique de GM en Europe

Actu /  Distribution

Elsa Becherra

Mardi 10 juillet 2012

Imprimer cette page Envoyer à un ami S'abonner au flux RSS
L'accord avec General Motors sera opérationnel dès janvier 2013. Il doit apporter à Gefco 20% de chiffre d'affaires supplémentaire.
Signé le 1er juillet, l'accord entre GM et Gefco a été annoncé comme étant l'un des plus importants jamais conclu en Europe dans le secteur de la logistique automobile. Toutefois, peu de précisions sur son périmètre avaient alors été données.

Ce 10 juillet au matin, le spécialiste de la logistique, toujours filiale à 100% de PSA, en a donc précisé les contours. Exclusif, le contrat concernera l'ensemble de logistique des marques Opel/Vauxhall et Chevrolet, en Europe et en Russie, à l'exception de la distribution finale des pièces de rechange. Il sera opérationnel dès le 1er janvier 2013 et se traduira par une augmentation de 20% du chiffre d'affaires, a annoncé Luc Nadal, nouveau directeur général de Gefco.

En 2011, le CA de Gefco a atteint 3,8 milliards d'euros, en progression de 13% par rapport à 2010 et de 31% comparé à 2009. L'automobile représente 80% de l'activité. Gefco sera l'architecte logistique de GM en EuropeUne équipe dédiée va être mise en place pour piloter ce programme qui, au total, couvre 14 usines de montage (8 exploitées par GM, 6 autres en collaboration avec d'autres constructeurs), ainsi que 6 usines de mécanique. Ces sites ont produit 1,2 millions de véhicules en 2011.

L'accord court sur sept ans avec une période d'exclusivité de cinq années.

Mais le rapprochement avec GM ne rapportera pas qu'une hausse de résultats à Gefco. Il doit aussi permettre à la société de s'imposer en tant qu'acteur prédominant sur le marché de l'ingénierie logistique.

« Ce partenariat est extrêmement important, car il va nous permettre de devenir leader sur le marché de la logistique automobile », a expliqué Luc Nadal.

« Nous devenons l'architecte logistique de GM », s'est-t-il félicité, soulignant la « rupture profonde » entre ce nouveau rôle, et les anciennes prestations réalisées par Gefco pour GM.

 Gefco sera l'architecte logistique de GM en EuropeCar si le groupe travaillait déjà pour General Motors en Europe, il n'était qu'assembleur des flux mis en place par les équipes de GM. Aujourd'hui, Gefco va définir tout le schéma logistique du contructeur, depuis la collecte des composants chez les équipementiers, l'approvisionnement des usines, jusqu'à la distribution des voitures produites dans le périmètre du contrat. Et ce en Europe comme partout dans le monde.

Gefco passera les appels d'offres liés au plan logistique défini par ses soins, et se chargera également de la distribution des véhicules importés par GM dans la zone définie par l'accord.

« D'ici à 2016 nous espérons construire autour de notre expérience avec PSA, transformée par l'accord avec GM, notre coeur de métier autour de cette fonction d'architecte », annonce Luc Nadal.

Le contrat est ici envisagé sur le même modèle que le partenariat historique avec PSA, c'est à dire une collaboration très étroite et de longue durée. 

Il prévoit l'intégration d'une centaine collaborateurs de General Motors dans les équipes de Gefco.

A propos de l'ouverture du capital de la société, Luc Nadal a précisé que l'accord avec GM ne modifiait en rien les projets. Selon lui, l'identité de l'acquéreur sera connue à l'automne, en octobre. « J'ai compris qu'il prendrait une part majoritaire du capital, mais que PSA resterait un actionnaire stratégique », a-t-il déclaré.

Les équipes de Gefco ont rencontré pour la première fois celles de GM au printemps. C'est dans le cadre de l'alliance avec PSA que le constructeur américain aurait décidé de se rapprocher du logisticien. « Les discussions ont conduit les deux groupes à présenter leurs points forts et leurs faiblesses. GM avait atteint un pallier en matière de logistique, et ne pouvait pas accéder seul à la fonction d'architecte », explique Luc Nadal.

« Le secteur automobile est extraordinairement compétitif, et le niveau de précision attendu de la chaîne logistique est bien plus important que dans tout autre secteur », souligne-t-il.

Selon lui, l'accord va permettre à GM de ne plus se focaliser sur le coût du transport, mais sur le coût logistique par véhicule produit. Ce coût atteint en moyenne 750 euros par voiture, précise-t-il, mais est très variable selon la taille du véhicule, le site de production ainsi que les autres services fournis (préparation de véhicule...).















 



 
 
Vos réactions
Aucun commentaire pour cet article
Votre avis sur cet article
Pseudo* :
Titre  :
Votre réaction* :
Confirmation code sécurité* : Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici
Saisissez le code ci-dessus* :