page crée le 2014 04 18 12:34:43
1 077 annonces emploi 23 066 annonces marchand 110 893 annonces à particulier
Vous êtes ici : Résultats > Détail

Actualité

L'info en direct

Legrand veut installer un million de prises de recharge d'ici à cinq ans

Actu /  Distribution

Jean-Pierre Genet

Mardi 18 septembre 2012

Imprimer cette page Envoyer à un ami S'abonner au flux RSS
Spécialiste des infrastructures électriques, Legrand prévoit d'équiper 350 000 logements par an avec sa prise pour véhicules électriques, Green'up.

En post équipement, le premier marché est celui des garages de maisons individuelles de banlieues.  Legrand veut installer un million de prises de recharge d'ici à cinq ansPour que le marché du véhicule électrique décolle, l’existence d’un parc de prises de recharge sera une condition sine qua none. Actuellement, on dénombre moins de 3 000 points privés où il est possible de recharger en toute sécurité un véhicule électrique ou un hybride plug in. Ce chiffre est corrélé au nombre de véhicules VE vendus en France.
 

« Il faut des solutions simples, écologiques et sûres, explique Xavier de Froment, directeur général de Legrand France. Celles que nous proposons, les prises et bornes renforcées (14 ampères, 3,4 Kw monophasé, avec disjoncteur) permettent de recharger des véhicules électriques  entre 6 heures et 12 heures. Baptisée Green’up, c’est une solution élégante car elle prend en compte la réalité du marché ».

Selon Legrand, 90% des points de recharge seront privés, au domicile ou sur le lieu de travail du possesseur du véhicule électrique. Comme on table sur environ 1 million de véhicules électriques ou hybride plug in en circulation en 2020, il faudra près de 2 millions de prises, à raison de deux prises pour chaque véhicule (l’une au domicile, l’autre sur le lieu de travail).


La société va s’attaquer à deux marchés distincts : celui du post-équipement demandé par les acheteurs de véhicules électriques (Legrand espère prendre la moitié de ce marché) et celui du pré-équipement des bâtiments en première monte (sur lequel il vise les 100 000 installations en 2013).
 

Pour équiper le domicile des acheteurs de véhicules électriques, Legrand s’appuie sur un réseau qui comptera, d’ici à 4 mois, un millier d’électriciens formés. Des accords ont déjà été passés entre Opel et PSA qui recourent à ces installateurs pour faire installer les infrastructures nécessaires chez leurs clients. Des discussions sont en cours avec Renault.
 

Quant au marché du pré-équipement, il devrait maintenant s’envoler. Dès cette année, toute nouvelle construction de bureau, d’habitations, de commerces et d’entrepôts avec parking, devra prévoir des places de stationnement pré-équipées pour la recharge d’un véhicule électrique ou hybride plug in. En 2015, dans les habitations collectives préexistantes, tout occupant pourra faire valoir son droit à la prise et obliger la copropriété à respecter la loi.
 

« Pour ce qui est des types d’installations à mettre en place, il faut commencer par des choses simples, explique Xavier de Froment. Nous préconisons l’installation d’une prise Green’up Access pour recharger en mode 2 (recharge simple) mais de préparer une évolution vers le mode 3 (prise communicante avec le véhicule). L’installateur Legrand, en plus du câble d’alimentation électrique, mettra en attente une gaine qui permettra ensuite le passage aisé d’un câble de communication (pour par exemple programmer la recharge en tenant compte des heures creuses)".

Il sera alors également alors possible de piloter la recharge depuis son smartphone. Mais chaque chose en son temps.


  
 
   

 
 
Vos réactions
Aucun commentaire pour cet article
Votre avis sur cet article
Pseudo* :
Titre  :
Votre réaction* :
Confirmation code sécurité* : Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici
Saisissez le code ci-dessus* :