page crée le 2014 11 21 19:49:03
1 088 annonces emploi 9 855 annonces marchand 114 512 annonces à particulier
Vous êtes ici : Résultats > Détail

Actualité

L'info en direct

Les commandes refluent

Actu /  Distribution

Didier Amouroux

Jeudi 12 juillet 2012

Imprimer cette page Envoyer à un ami S'abonner au flux RSS
En dépit de chiffres d'immatriculations à l'aspect favorable (-0,9% en VP comme en VUL), juin n'aura, hélas, pas contribué à restaurer la confiance dans la filière automobile
En dépit de chiffres d’immatriculations à l’aspect favorable (-0,9% en VP comme en VUL), juin n’aura, hélas, pas contribué à restaurer la confiance dans la filière automobile. En témoigne le courrier que vient d’adresser la branche Concessionnaires du CNPA à chacun des constructeurs et filiales d’importation. « La branche Concessionnaires vous demande instamment de bien vouloir réétudier la rémunération de votre réseau, notamment dans la fixation des objectifs de volume conditionnant l’obtention des primes », réclame le CNPA aux concédants. Les rentabilités négatives des réseaux, décrites dans notre précédente édition du Cahier VN, soulèvent les plus grandes craintes opérationnelles pour l’été…

Les réseaux soulignent d’abord la très faible fréquentation des clients particuliers, comme en attestent les chiffres AAA : 51,37% du total des immatriculations (contre 53,4% au cumul). Les marques françaises, en moyenne, n’ont pas dépassé 45% de ventes à clients particuliers. Et les Opérations Portes Ouvertes de la mi-juin sont restées médiocres, en dépit des aides supplémentaires au déstockage concédées par les constructeurs aux réseaux.
Au cumul, la difficulté est notable pour les marques françaises qui, en moyenne, accusent -20% d’immatriculations en VP, dans un marché à -14,4% (de janvier à juin). C’est Peugeot qui inquiète le plus, toujours au cumul, avec un recul de 22,9% et une part de marché de 16,24%, en dépit du lancement 208 (en mars) qui ne compense toujours pas les chutes sur les autres modèles.
Inquiétude

Quant au marché des commandes, il a de quoi inquiéter les constructeurs et leurs réseaux : -17% au global en VP sur juin, en dépit d’un jour ouvré de plus  qu’en 2011 (lire tableau en fin d'article). C’est le signe évident d’un marché très faible. Pour mémoire, juin 2011 se soldait déjà par un -11% sur le front des commandes VP… Conséquence : les principaux constructeurs ont revu à la baisse la prévision de marché global pour l’année : de 2 000 000 initialement escomptés, la France pourrait perdre entre 60 000 et 100 000 unités pour terminer entre  1 900 000 et 1 940 000 immatriculations. Ce serait une chute de 260 000 à 300 000 VP par rapport à 2011 (-12 à -13%). Si le pronostic se révélait exact, il faudrait remonter à 1998 pour trouver une performance aussi faible sur le marché hexagonal. Sur le terrain, le déstockage constitue l’un des enjeux majeurs cet été : les réseaux doivent apurer leurs stocks VN, assainir la part des produits supérieurs à 120 jours de stockage. Les constructeurs orientent massivement leurs aides vers ces ventes sur stock : mieux vaut payer un peu maintenant pour espérer revendre des approvisionnements aux réseaux à fin août, lesquels manquent singulièrement d’appétit depuis deux mois.

Les niveaux de commandes dans les réseaux en juin

  juin-11 juin-12
Marché toutes marques VP -14 VP -16
VUL -1 VUL -6
Renault VP -33 VP -31
VUL -21 VUL -10
Dacia VP -50 VP +30
VUL -38 VUL -29
Peugeot VP -5 VP -20
VUL +40 VUL -13
Citroën VP -2 VP -15
VUL +4 VUL 0
Fiat VP -45 VP -21
VUL +2 VUL +8
Ford VP +20 VP -24
VUL +21 VUL 0
Nissan VP +30 VP -5
VUL 21 VUL 0
Opel VP -10 VP -2
VUL -26 VUL -10
Suzuki VP +6 VP -2
Toyota VP -10 VP +27
VUL -9 VUL -25
Volkswagen VP +10 VP -18
VUL +17 VUL +5
BMW VP -9 VP -12 
Audi VP +2 VP -15
Mercedes VP +60 VP 0
Source : Panel Argus, réseaux d’après données constructeurs.
 
 
Vos réactions
Aucun commentaire pour cet article
Votre avis sur cet article
Pseudo* :
Titre  :
Votre réaction* :
Confirmation code sécurité* : Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici
Saisissez le code ci-dessus* :