page crée le 2014 07 29 08:38:51
1 113 annonces emploi 23 394 annonces marchand 107 604 annonces à particulier
Vous êtes ici : Résultats > Détail

Actualité

L'info en direct

F. Hollande a rencontré une délégation de La Janais

Actu /  Economie

Joseph GICQUEL

Mardi 11 septembre 2012

Imprimer cette page Envoyer à un ami S'abonner au flux RSS
En visite à Rennes pour l'inauguration du salon de l'élevage SPACE, le président de la République a accepté de rencontrer, en début d'après-midi, une délégation des syndicats de l'usine PSA de La Janais. Il a dit vouloir tout mettre en ?uvre pour satisfaire deux exigences : réduire le nombre de suppressions d'emplois et faire en sorte que l'usine se voie bien confier la construction d'un nouveau modèle à l'horizon 2016.
Pas d’illusions mais une écoute certaine et attentive. C’est ainsi qu’on peut résumer le sentiment des délégués syndicaux de l’usine PSA de Rennes-La Janais à l'issue de l’entretien que François Hollande leur a accordé à sa descente d'avion à Rennes, dans un salon de l'aéroport. La demande des représentants des salariés était d’autant plus vive que le Ministre du Redressement productif avait reçu, le matin, même, le rapport sur la gestion du groupe automobile qui maintient les décisions les plus douloureuses.

François Hollande à la sortie de l'entrevue avec les représentants syndicaux de La janais. A l'arrière, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense et ex-président de la région Bretagne mais toujours ombre tutélaire du territoire © J. Gicquel  F. Hollande a rencontré une délégation de La Janais F. Hollande a dit « vouloir tout faire pour réduire le nombre de suppressions d’emplois » et, a-t-il assuré, « les Pouvoirs publics prendront toute leur part pour faire pression » sur la direction de PSA. Il a ajouté vouloir s’assurer de l’engagement de la direction de PSA de confier la construction d’un véhicule en 2016 et cela « avec un volume suffisant pour assurer la pérennité du site ». Il a également évoqué la réindustrialisation du site pour compenser la perte d’activité.

Le Président a délibérément marqué son empathie avec les salariés en évoquant « la souffrance » vécue « depuis des années », avec plus de 12000 en 2005 et un peu plus de 5600 aujourd’hui ».
Laurent Valy (CFDT) © J. Gicquel  F. Hollande a rencontré une délégation de La Janais
Les syndicats confiants mais sans illusions
Premier à se présenter à la presse, Laurent Valy, représentant de la CFDT, membre de l’Intersyndicale, a rappelé les attentes sur la pérennité du site. Face à l’engagement qu’a pris F. Hollande d’intervenir dans la négociation et l’affectation d’un nouveau modèle à La Janais, il a dit être  « confiant et nous espérons qu’il va peser de tout son poids devant les décisions qui vont être prises ».

Michel Bourdon (CGT, non membre de l’Intersyndicale) dit avoir rappelé au Président que l’Etat a des devoirs envers les salariés dans la mesure où il finance Michel Bourdon (CGT) s'est monté très offensif en disant vouloir "refuser tout liencement" © J. Gicquel  F. Hollande a rencontré une délégation de La Janaisle chômage partiel, apporte des aides à PSA. Elle « refuse tout licenciement » et demande un nouveau véhicule avant 2016. « Il n’est pas question que l’Etat subventionne le groupe PSA sans contrepartie, a-t-il mis en garde. S’il devait y avoir un accord entre l’Etat et le groupe PSA pour aider à préserver des emplois et que PSA ne respecte pas les dispositions, il devra restituer les aides qu’ils aura reçues ».

FO s’est félicité que Président « se soit montré très à l’écoute », « a donné la parole » à chacun en permettant de « rebondir sur les propos des uns et des autres », a déclaré Nadine Cormier, secrétaire. Nadine Cormier (FO) © J. Gicquel  F. Hollande a rencontré une délégation de La Janais« Il n’avait pas pour autant de scoop à annoncer », a-t-elle tempéré, et « on a reçu un message qui nous fait comprendre qu’on ne pourra pas annuler les 1400 suppressions d’emplois comme ça du jour au lendemain ».

Au-delà des revendications communes à toutes les organisations, FO a plaidé pour la réindustrialisation « puisque le site qui le permet » : « Le Président l’a noté sur son cahier, donc il a l’air de souhaiter une coopération Etat-Région en ce sens ». Le syndicat a évoqué la fabrication des éoliennes marines Areva « qui pourraient être construites en France plutôt qu’à l’étranger ».

Silence sur les moyens
« Quels moyens auriez-vous pour peser sur tous ces points ? », a demandé au Président un membre de la presse au terme de sa déclaration  F. Hollande n’a pas répondu et a pris la route du Palais d’Expositions pour inaugurer le SPACE où l’attendait d’autres victimes d’un plan social douloureux : les représentants des salariés du groupe volailler breton Doux.
 
 
 
 
Vos réactions
Aucun commentaire pour cet article
Votre avis sur cet article
Pseudo* :
Titre  :
Votre réaction* :
Confirmation code sécurité* : Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici
Saisissez le code ci-dessus* :