page crée le 2014 08 21 10:14:53
1 078 annonces emploi 22 121 annonces marchand 105 651 annonces à particulier
Vous êtes ici : Résultats > Détail

Actualité

L'info en direct

François Hollande chez Valeo : un signal pour la filière

Actu /  Economie

Catherine Leroy

Vendredi 27 juillet 2012

Imprimer cette page Envoyer à un ami S'abonner au flux RSS
Le Président de la République a défendu le plan de soutien automobile de son gouvernement sur le site de Valeo à Trappes dans les Yvelines.
Le président de la République a tenu à appuyer le plan de soutien à la filière automobile, présenté mercredi 25 juillet par Arnaud Montebourg, chez Valeo sur son site de Trappes dans les Yvelines.

Accompagné du ministre du Redressement productif et de Benoît Hamon, ministre de l'Economie sociale et solidaire, François Hollande a répondu aux critiques émises depuis deux jours.

« Ces véhicules (électriques et hybrides) ne concernent que 1% du marché (…) mais en France, les constructeurs ont pris de l’avance. Nous avons voulu élargir pour que le consommateur ait le choix. Le plan du gouvernement a fait le choix de développer l'innovation, de mobiliser des crédits en faveur "es véhicules propres, des véhicules électriques, des véhicules d'avenir. Je voulais donc venir dans une entreprises qui réussit, qui met la recherche au cœur de son action et qui montre la technologie de l'automobile de demain », a-t-il dit.

Après une démonstration de différentes innovations telles que le Park4U  (assistance au stationnement sans intervention du conducteur) ainsi qu'un phare futuriste, le président a détaillé sa vision d’un secteur compétitif, insistant sur les crédits recherches :  « La compétitivité, c’est l’innovation, c’est la formation du personnel, une meilleure organisation, y compris territoriale. »

Cette visite a permis également à Jacques Aschenbroich, président de Valeo de faire part de ses craintes en matière de compétitivité.

« La compétitivité de la France n'est pas à la hauteur, c'est un souci pour nous », a-t-il confié. « Je suis ravi d'avoir vu que dans le plan automobile vous ayez confirmé que les grandes entreprises comme Valeo pourraient continuer à bénéficier du crédit impôt recherche qui est absolument indispensable ». 

Un dispositif fiscal qui sera également étendu aux PME.

 

 
 
Vos réactions
Aucun commentaire pour cet article
Votre avis sur cet article
Pseudo* :
Titre  :
Votre réaction* :
Confirmation code sécurité* : Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici
Saisissez le code ci-dessus* :