page crée le 2014 12 18 17:22:17
390 annonces emploi 9 666 annonces marchand 112 936 annonces à particulier
Vous êtes ici : Résultats > Détail

Actualité

L'info en direct

Le groupe NEVS reprend les biens sous séquestre de Saab

Actu /  Economie

Patrick Lange avec l'AFP

Mercredi 13 juin 2012

Imprimer cette page Envoyer à un ami S'abonner au flux RSS
Un groupe d'investisseurs sino-japonais a acquis les biens sous séquestre du constructeur suédois via National Electric VehicleSweden AB (NEVS), une société enregistrée en Suède.
« NEVS et les administrateurs de Saab automobiles ont conclu un accord sur l'achat de la majorité des actifs de Saab Automobile AB, Saab Automobile Powertrain AB et de Saab Automobile Tools AB » ont déclaré les administrateurs et les représentants de NEVS dans un communiqué commun, sans préciser le montant de la transaction.

NEVS a précisé vouloir développer et construire à l'usine de Trollhättan, où étaient produites les Saab, des véhicules électriques. Le premier modèle issu de la Saab 9-3, qui sera commercialisé fin 2013 ou début 2014,sera en priorité destiné au marché chinois.

« Investir dans les voitures électriques est passionnant (...) Nous n'avons pas assez de voitures électriques en circulation en Suède et nous nous situons derrière beaucoup de pays » a souligné le syndicat IF Metall auquel appartiennent un grand nombre d'ouvrier de Saab qui s'est félicité de la signature de l'accord et de l'esprit « novateur » des nouveaux propriétaires.

Du côté du gouvernement suédois, Annie Lööf, ministre de l'Industrie, a déclaré que « c'est une décision positive pour l'industrie automobile suédoise et pour la région. »

NEVS est une société suédoise fondée au printemps 2012 pour racheter le constructeur en faillite qui est financée par un groupe chinois spécialisé en énergies alternatives basé à Hong Kong et par un fonds d'investissements japonais.

Les actifs de Saab couvrent moins d'un tiers de ses dettes ont annoncé, le 10 avril dernier, les administrateurs chargés de la liquidation. Saab automobile Parts AB et les droits de propriété intellectuelle détenus par GM, qui concernent la Saab 9-5, ne font pas partie de l'accord.

A lire aussi :  « Un groupe d'investisseurs sino-japonais fait une offre de reprise de Saab »
 
 
Vos réactions
Aucun commentaire pour cet article
Votre avis sur cet article
Pseudo* :
Titre  :
Votre réaction* :
Confirmation code sécurité* : Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici
Saisissez le code ci-dessus* :